FITKD News

Le DTN Koné Souleymane Roël juge globalement satisfaisante la participation ivoirienne

Koné Souleymane Roël, Directeur Technique de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, a fait le bilan de la participation ivoirienne à la President’S Cup Africa à Agadir du 8 au 9 avril 2017.
Hier jeudi 13 avril 2017, le Directeur Technique National de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, Me Koné Souleymane Roël, CN 6e Dan, assisté de son adjoint, Me Jean-Jacques Niava, CN 6e Dan, était face à la presse au siège administratif de la FITKD à Cocody-Angré. Au menu de cette rencontre, au cours de laquelle on notait la présence du sélectionneur national, Me Tadjou Attada, et des techniciens Mezhi Georges et Essapa Jérôme, le bilan de la participation ivoirienne à la President’SCup 2017 à Agadir, du 8 au 9 avril derniers. De l’avis du DTN, les Eléphants Taekwondo ins se sont globalement bien comportés au cours de cette compétition mondiale. Qui a enregistré la participation de 32 pays venus des cinq coins de la planète pour plus de 270 athlètes.
« Nous étions à Agadir avec une délégation forte de 25 membres dont 19 athlètes, 10 garçons et 9 filles, encadrés par 3 coaches. En termes de comportement, il n’y a vraiment rien à souligner sinon saluer la discipline, la bonne ambiance, l’esprit sportif et de solidarité que chacun des membres de la délégation a fait l’effort de faire prévaloir. Sur le plan des résultats, nous sommes revenus avec 5 médailles dont 2 or, 1 argent et 2 bronze. Un trophée de meilleur combattant féminin à Ruth Gbagbi, une 2eplace au niveau des dames, un 7e rang au classement général. Dans l’ensemble, le résultat est satisfaisant » a relevé d’entrée le conférencier. Et Koné Souleymane Roël d’insister sur le fait que la notoriété et la progression de l’équipe nationale, devraient permettre à toutes les parties prenantes de redoubler d’efforts. Malheureusement, certains athlètes ivoiriens, constatera-t-il, étaient physiquement en dedans à Agadir.
Une insuffisance qu’il mettra sur le compte du statut des athlètes ivoiriens. Elèves ou étudiants pour la plupart, ils n’ont pas bénéficié du temps nécessaire (soit 30 heures par semaine) pour préparer cette compétition. Au contraire de leurs adversaires, professionnels essentiellement, qui ont su jouer sur cet aspect pour faire la différence. Il a toutefois tenu à féliciter Ruth Gbagbi et Cheick Cissé (présents dans la salle), les deux médaillés d’or, qui ont confirmé leur statut d’athlètes de niveau mondial. Koné Souleymane Roël a rassuré l’opinion que bien que les deux médaillés olympiques soient appelés à poursuivre leur formation en Allemagne (Ruth et Cheick ont reçu une bourse présidentielle de 4 ans), la FITKD mettra tout en œuvre, avec le concours du ministère des Sports et des Loisirs, pour bénéficier de leurs services en cas de besoin. « Nous remercions le président de la fédération et son comité directeur, qui ont permis ce voyage. En dégageant les moyens financiers. Les challenges sont imminents, notamment le championnat du monde en juin en Corée, il faut poursuivre le travail. Mettre les coaches à contribution pour corriger les insuffisances, travailler les endurances et améliorer les automatismes » a conseillé le DTN.
Jean-Jacques Niava, Attada Tadjou, Essapa Jérôme et Mezhi Georges, intervenant eux aussi, ont abondé dans le même sens que le DTN. Ils se réjouissent tous de la marge de manœuvre qui est encore grande, pour permettre à cette équipe de progresser. Coulibaly Bouma, médaillée de bronze, et Koné Mamina, médaillée d’argent à Agadir, étaient à cette conférence de presse, tout comme le secrétaire général de la FITKD, Me Anzoumana Siaka ‘’Anz’’.

SERCOM FITKD

Les journalistes présents ont longuement échangé avec
le DTN sur la forme de l'équipe nationale de Taekwondo
Le Directeur des compétitions nationales et internationales, Me Ediémou Christophe,
et Me Essapa Jérome, l'un des trois coaches présents à Agadir,
ont apporté leur soutien au DTN
La Côte d'Ivoire est revenue d'Agadir avec de nombreux trophées, dont celui
 du meilleur entraineur africain des JO, remporté par Me Tadjou Attada
Me Anzoumana Siaka Anz, le secrétaire général de la FITKD a
coordonné cette rencontre avec la presse
Coulibaly Bouma dans le fond, Ruth Gbagbi,  Cheick Cissé Sallah et Koné Mamina,
quatre des cinq médaillés d'Agadir, étaient présents à la conférence de presse
Le DTN Koné Souleymane Roël au centre, entouré de son adjoint, Jean-Jacques Niava,
 et du sélectionneur national, Tadjou Attada, a jugé satisfaisante la participation
ivoirienne à la President'S Cup
Quelques uns des athlètes présents à Agadir, leurs coaches, le DTN et son adjoint,
pour immortaliser l'événement
Koné Souleymane Roël a remercié le Président Bamba Cheick Daniel
pour avoir préfinancé cette compétition
Une belle photo de famille pour conclure la rencontre

Voir les photos ...

Partage cet article