FITKD News

Maître Chantal ANOH réussit son examen de passage et fait fort à Agadir

Elle a acquis son grade d’arbitre internationale de Taekwondo au séminaire international de formation des arbitres et de renforcement des capacités des arbitres de haut niveau, portant sur les compétitions de combats et de poomsae, qui s’est tenu du 24 novembre 2016 au 2 décembre 2016 à Abidjan. A peine les résultats de cet examen connus en février dernier, que Me Chantal Anoh Amonba a été invitée à honorer sa première compétition internationale à Agadir au Maroc, du 7 au 9 avril 2017. Une première, qui fut de l’avis de tous, un véritable coup de maître, au vu des prestations de qualité, livrées par cette étoile montante du Taekwondo ivoirien à cette President’S Cup 2017.
Maitrisant à la limite de la perfection les règles de combats, et ne se laissant aucunement intimider par le public, encore moins par l'enjeu de la compétition (un G2 comptant pour le ranking mondial olympique), Me Chantal Anoh Amonba était bien dans son élément. Pour cette première sortie sur la scène internationale, l’arbitre ivoirienne, il faut le dire, n’a présenté aucune défaillance dans ses prises de décision. Physiquement au point et très pointilleuse sur le respect des règles, elle n’a en aucun moment, laissé les combats lui échapper. Malgré, très souvent, leur intensité. Le devoir bien accompli, Me Chantal Anoh Amonba a reçu les félicitations de ses pairs et de certains responsables de la World Taekwondo Federation (WTF), au terme de la compétition.
Arbitre de Ligue, puis arbitre nationale, celle qui s’est spécialisée dans ce domaine depuis sept longues années maintenant, a bien accompli sa mission à Agadir. C’est donc avec une légitime fierté qu’elle a regagné Abidjan avec le reste de la délégation ivoirienne le 13 avril dernier. Cependant, Me Chantal Anoh Amonba ne perd pas de vue que le plus dur commence maintenant !
SERCOM FITKD
A l'instar des autres arbitres internationaux qui ont officié à Agadir, Me ANOH Chantal
est fière de brandir son diplôme de participation
L'arbitre internationale ivoirienne ne s'est aucunement laissé impressionnée
par l'intensité des combats et l'enjeu de la compétition
Me ANOH Chantal au centre, a démontré à Agadir sa parfaite maitrise des techniques de combats
Totalement intégrée, l'Ivoirienne a répondu pour des photos souvenirs, aux sollicitations de ses pairs

Voir les photos ...

Partage cet article