FITKD News

Supposée suspension de son Comité Directeur, Bamba Cheick Daniel sort de sa réserve et démonte les arguments du CNO-CI.

Le Président Bamba Cheick Daniel a réagi à la saisine du Comité National Olympique Côte d’Ivoire, lui notifiant sa suspension et celle de son Comité Directeur.

La Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD), encore moins la communauté Taekwondo ine ivoirienne, ne traverse une quelconque crise. Cependant, depuis le mois de mars dernier, le Comité National Olympique Côte d’Ivoire (CNO-CI) et le Comité Directeur de la FITKD présidé par Me Bamba Cheick Daniel, CN 6e Dan, Instructeur International, ne regardent plus dans la même direction.

La notification au Président Bamba Cheick Daniel, le vendredi dernier, de sa suspension et celle de son Comité Directeur pour 4 ans par le CNO-CI, est la dernière manifestation des incompréhensions existant entre les deux structures.

Le courrier précisant au passage, que le CNO-CI endossera la charge de l’équipe nationale de Taekwondo sur cette période, et un comité ad’hoc sera immédiatement mis en place. « Aucun texte ne donne un tel pouvoir au CNO. Vous êtes des journalistes d’investigation, lisez notre loi sur le sport, lisez la charte olympique et référez-vous aux textes mêmes du CNO. Vous ne verrez nulle part un passage donnant le pouvoir à un CNO de suspendre une fédération et de prendre sa place.

Cette façon de faire est trop grave. Une Assemblée Générale a décidé, il n’y a pas deux clans au Taekwondo, mais on refuse de respecter la volonté de la communauté Taekwondo ine ivoirienne, je ne comprends vraiment pas » a réagi Bamba Cheick Daniel, hier en conférence de presse au siège administratif de la FITKD à Cocody Angré, devant de nombreux journalistes de la presse nationale et internationale.

Les arguments non fondés du CNO- CI

Pour justifier sa démarche, sinon sa décision, le CNO-CI a brandi les mêmes arguments qu’il traine depuis le début de cette crise.
A savoir, l’Huissier qui a supervisé l’Assemblée Générale du 11 décembre 2016 serait un faux, cette AG aurait été convoquée hors-délai, entrave à la carrière des médaillés olympiques.
« De quoi parle le CNO-CI ? C’est la même lettre qui a été adressée à la World Taekwondo Federation pour qu’elle endosse ma suspension, qui vient de m’être notifiée, avec les mêmes arguments. La réalité, la WTF n’ayant pas donné suite à son courrier, le CNO-CI revient à la charge pour semer la confusion dans les esprits. Sinon, la seule chose qui change dans le courrier, c’est que les plaignants ont été cette fois identifiés. Il s’agit de deux individus et de deux clubs. Nous avons décidé de parler pour rétablir la vérité »
a fait savoir le conférencier.

Qui a fait la genèse de cette crise, informant l’opinion publique ivoirienne, que ce dossier avec les mêmes arguments a été transmis au ministère des Sports et des Loisirs, en janvier. La tutelle a sommé la FITKD de s’expliquer, ce qu’elle a fait dans les huit jours qui ont suivi. Six mois après, le ministère n’a toujours pas réagi, signe évident qu’il a classé le dossier. C’est donc à en croire Bamba Cheick Daniel, en désespoir de cause, que ses pourfendeurs ont saisi le CNO-CI, qui n’a pourtant pas qualité, ni compétence pour agir dans ce dossier.

Poursuivant, Me Bamba Cheick Daniel a démonté, avec preuve à l’appui (se référant aux textes de la WTF, de la charte olympique et de la loi sur le sport), un par un, les arguments du CNO-CI. Cette institution ne peut le suspendre. Le dernier courrier du CNO-CI est un non-événement qui n’empêche nullement la FITKD de poursuivre ses activités.

A preuve, les présidents de Ligues seront investis samedi, l’équipe nationale (avec les deux médaillés olympiques), s’entraine depuis plusieurs semaines, dimanche la délégation conduite par le Président Bamba Cheick Daniel lui-même, sera à Muju en Corée pour le championnat du monde. Une compétition G120 au ranking de la WTF que les athlètes ivoiriens se devaient de ne pas manquer. C’est pourquoi, il s’est encore une fois saigné financièrement avec le concours du ministère des Sports et des Loisirs, pour assurer ce voyage à l’équipe.

Tout en renvoyant le CNO-CI devant les juridictions compétentes, seules habilitées à remettre en cause les actes de l’AG du 11 décembre, d’autant que les nouveaux textes de la FITKD ont été publiés dans le journal officiel de la République de Côte d’Ivoire, donc imposables à tout tiers, Bamba Cheick Daniel a indiqué qu’il était prêt à régler cette affaire à l’amiable avec ses aînés qui dirigent le CNO-CI. A condition que ces derniers quittent dans cette posture de mépris vis-à-vis de sa personne, qui ne fait pas honneur au sport ivoirien. A cette conférence de presse, le président de la FITKD était accompagné par des membres de son Comité Directeur, notamment les vice-présidents Salif Mangala, Diarra Hyppolite, Kassi Joachim, Lieutenant-Colonel Adama Doumbia, Jean-Marc Yacé, la conseillère Mme Jang, l’Inspecteur Général, le Grand-Maitre Kraidy Lucien.

A toutes fins utiles, il faut savoir que le Comité Directeur de la FITKD, réuni dans une ambiance de révolte et d’indignation, lundi dernier, avec 34 membres présents sur les 43, s’est prononcé sur cette situation, et a instruit après analyse, Me Bamba Cheick Daniel de poursuivre dans la sérénité, sa mission au service du développement du Taekwondo ivoirien. Les challenges comme la construction du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen, l’organisation pour la première fois en Afrique de la finale des Grands-Prix, couplée à la Coupe du monde par équipes en décembre 2017, la qualification d’au moins cinq athlètes pour les JO de 2020 sont trop imminents, pour s’attarder sur une crise qui n’en est pas une. En réalité, au cours de cette conférence de presse, Me Bamba Cheick Daniel n’a fait que traduire la position de son Comité Directeur.

Laquelle position, d’ailleurs rédigée sur 11 pages, sera transmise dans un bref délai au CNO-CI.

SERCOM FITKD

  1. Lire le PV de la réunion du Comité Directeur du 12 juin 2017
  2. Liste des présences au Comité Directeur FITKD du 12 Juin 2017omité Directeur

Télécharger les pièces suivantes :

  1. PV de la réunion du comité directeur du 28 mars 2017
  2. AFTU appreciation letter to Cote d'Ivoire Président Tkd Federation
  3. Congrats on re-election of Mtre Cheick Daniel Bamba
  4. Contribution à la promotion du Taekwondo en ...BAMBA CHEICK D.
  5. Courrier de Felicitation emanant de l Ambassade de Coree
  6. FELICITATIONS ET SOUTIEN DU Gd Me KIM YOUNG TAE A BAMBA CHEICK
  7. Publication dans Frat Mat du récepissé de déclaration - Minstère Intérieur
  8. Publication -Journal Officiel Republique Côte d'Ivoire- AG 2016

Partage cet article