FITKD News

Une reine est née à Muju

Gbagbi Ruth Marie Christelle continue d’écrire les plus belles pages du taekwondo ivoirien sous l’ère Bamba Cheick Daniel. Après avoir obtenu la médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Rio 2016, voici la reine du taekwondo ivoirien sur le toit du monde, à Muju dans la catégorie des -62 Kg. Alors que Cissé Cheick Sallah, Ouattara Awa, Kobenan Aaron, Kassi Anicet, Zokou Firmin Léa, médaillé d'argent au championnat du monde en Russie en 2015 butaient sur leurs seconds adversaires, Gbagbi Ruth faisait montre d’une combativité à tout rompre. Remportant ainsi ce vendredi 30 juin à Muju, la première médaille d’or de la Côte d’Ivoire à un championnat du monde depuis sa 1ère participation en 1973 en Corée. Époustouflante de rage et très enthousiaste comme l’avait conseillé, avant leur départ, le parrain de l’équipe nationale, le Général Ouassénan Koné, père fondateur du taekwondo ivoirien, Gbagbi Ruth, la fille de Kpapékou impose son jeu à toutes ses adversaires. Successivement, elle étale la jordanienne par 23 à 5, puis la britannique 15 à 6 et la Suédoise en quart de finale par 13 à 8. En demi-finale, elle croise le fer avec la Coréenne à qui elle inflige un 4 à 0. Après une grande débauche d’énergie, l’on a cru qu’elle allait baisser la garde. Mais c’était sans compter avec celle qui gagne en maturité au fil des combats. En finale donc, l'Iranienne subit la fougue de Gbagbi Ruth. Le score de 15 à 9 qu'elle lui administre est la preuve qu'elle était dans un grand jour ce 30 juin 2017. Elle s'offre la plus haute marche du podium et fait retentir comme à Rio en 2016, l'Abidjanaise en Corée à l’occasion de cette 16ème édition du championnat du monde en dames et la 23ème édition en hommes. Démarré le 24 juin dernier à Muju, ce championnat du monde a pris fin ce vendredi sur une belle note pour les Ivoiriens qui prendront part du 1er au 11 juillet 2017, à l’Open de Corée où l’on attend le sursaut de toute l’équipe nationale. Mais en attendant, toute la communauté sportive de Côte d’Ivoire en général et en particulier la communauté Taekwondo ins avec à sa tête le président Bamba Cheick Daniel savourent cette médaille d’Or et rendent gloire à Dieu.

Voir les photos ...

Partage cet article