FITKD News

COULIBALY BOUMA FERIMATA SUIT LES CONSEILS DU GRAND MAITRE KIM YOUNG TAE

COULIBALY BOUMA FERIMATA SUIT LES CONSEILS DU GRAND MAITRE KIM YOUNG TAE ET MONTE SUR LE PODIUM A CHUNCHEON

La visite du Grand Maître KIM YOUNG TAE, pionnier du Taekwondo ivoirien, précurseur du Taekwondo en Afrique, à l'équipe nationale de Taekwondo de Côte d'Ivoire en Corée continue de porter de la chance aux Eléphants Taekwondo ins. A Muju, après trois jours de compétition infructueux, le Grand Maître KIM, son épouse, sa fille aînée et leur petite fille ont foulé le sol de cette localité coréenne pour se constituer en premiers supporters de la Côte d'Ivoire et surtout bénir l'équipe ivoirienne comme l'a fait le père fondateur de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (le Général Ministre Gaston OUASSENAN KONE) la veille de leur départ pour Muju.

Arrivés pour passer 24heures avec le Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, Me. BAMBA Cheick Daniel, c'est finalement 72 heures que le Grand Maître KIM a du faire auprès de la délégation ivoirienne. Car, tenait-il, à ce que la Côte d'Ivoire fasse preuve de courage et de combativité à Muju pour monter sur le podium. Il l'a exprimé en ses termes : "battez-vous, travaillez d'arrache-pied, faites-moi honneur, faites en sorte que la Côte d'Ivoire soit aussi honorée et faites-vous honneur. Je compte sur vous". Nous étions à quatre journées du championnat du monde à Muju lorsque le Père du Taekwondo ivoirien prononçait ses mots pleins de sens à toute la délégation en présence de son épouse, de sa fille et de sa petite fille.

C'est ce message qui a galvanisé Gbagbi Ruth le 30 juin 2017 et le Grand Maître KIM Young Tae et la Côte d'Ivoire ont été honorés.

Arrivés à Chuncheon prendre part à l'Open international de Corée 2017 au lendemain du sacre de Gbagbi Ruth (reine mondiale de la catégorie des -62 kg), c'est cette fois, Coulibaly Bouma Férimata qui ouvre les hostilités à Hoban Gym en étalant tous ses adversaires jusqu'en finale. Jamais, on a vu la jeune Bouma aussi foudroyante et agressive. Jamais Bouma n'a dégagé autant de hargne. C'est en méditant sur le message du Grand Maître KIM que l'athlète a su se surpasser. Et ce, malgré la fatigue du championnat du monde, la fatigue du long trajet effectué entre Muju et Chuncheon (près de 4heures de route en car), le décalage horaire (9heures de décalage avec Abidjan) et l'altitude.

Bouma s'est battue comme l'a conseillé le Grand Maître. Elle a travaillé d'arrache-pied et elle a fait honneur au Grand Maître KIM et au pays, comme il l'a souhaité, lui (Me. KIM YOUNG TAE) qui siège désormais au Comité Exécutif du Kukkiwon et reste à l'heure actuelle le Doyen des décideurs du temple mondial du Taekwondo.

Ce n'est donc pas par hasard que Coulibaly Bouma a battu la coréenne sur son sol en huitième de finale, puis la brésilienne en quart de finale. Face à la canadienne en demi finale, elle refuse la défaite en pensant au Grand Maître KIM YOUNG TAE, à sa femme, à sa fille et sa petite fille et notamment à la Côte d'Ivoire. Dans les ultimes minutes de ce combat épique, elle réussit la parité au score 31 à 31 et les deux combattantes se retrouvent après une petite pause pour le POINT EN OR. Et là encore, Bouma plus agressive est la première à placer le point qui la qualifie pour la finale.

Après quelques minutes de repos, Bouma revient, cette fois diminuée physiquement et perd les armes à la main la finale devant la championne chinoise pour se parer de la médaille d'Argent. Bouma réalise ainsi le titre le plus important de sa jeune carrière d'athlète de haut niveau.

Bien que Diakité Issa en -54kh chez les hommes soit tombé au cours de cette première journée à son troisième combat, la médaille d'Argent de Bouma va certainement encourager et donner plus de punch à Zokou Firmin, Ekpitini Marie Frédérique qui seront en lice le mardi prochain avant les Logbo Peken, Gbané Seydou, Kobenan Georges, Gbané Abdoulaye, Diomandé Banassa, Ouattara Awa et autres qui ont, eux aussi, leurs mots à dire ici à Chuncheon. Une sorte de revanche à prendre après Muju.

Allez les Eléphants de Côte d'Ivoire. Le pays compte sur vous.

Partage cet article