FITKD News

Lancement de la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales 2017

Lancement de la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales 2017

Bamba Cheick exprime sa reconnaissance au Président Alassane Ouattara

Au travers d’une conférence de presse animée le vendredi dernier à l’Hôtel du District Autonome d’Abidjan, en présence d’une quarantaine de journalistes, le Président Cheick Daniel Bamba a officiellement lancé la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales de Taekwondo, qui auront lieu du 2 au 6 décembre 2017 à Abidjan.

A deux semaines de la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales de Taekwondo, qui se dérouleront du 2 au 6 décembre 2017 au Palais des Sports d’Abidjan-Treichville, l’opinion publique ivoirienne se devait d’être informée des préparatifs de ce double événement majeur. C’est tout le sens de la conférence de presse de lancement de la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales 2017, animée par le ministre Cheick Daniel Bamba, vendredi dernier à la salle Emmanuel Dioulo de l’Hôtel du District d’Abidjan. D’entrée, le conférencier a traduit au nom de toute la communauté Taekwondo ine ivoirienne, sa reconnaissance au Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, qui a autorisé qu’Abidjan soit la perle du Taekwondo mondial dans quelques jours.

Le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, le ministre des Sports et des Loisirs, François Albert Amichia, et le ministre-Gouverneur, Robert Beugré Mambé, ont également eu droit à cette reconnaissance. Pour tout le soutien institutionnel et financier apporté au comité d’organisation local, pour la réussite de la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales 2017.

Les préparatifs avancent dans le bon sens

Mis sur pied il y a de cela six mois, le comité local d’organisation, présidé par le ministre Cheick Daniel Bamba, et placé sous la supervision du ministre François Albert Amichia, travaille d’arrache-pied. Les préparatifs avancent dans le bon sens. De jour, et parfois même de nuit, les réunions se multiplient pour accorder les violons et exécuter avec célérité les diligences du cahier de charges. « Il faut reconnaitre que nous nous sommes mépris sur l’organisation de la Finale des Grands Prix. C’est la compétition de prestige de la World Taekwondo, qui accorde un grand intérêt à sa bonne organisation. Tous les jours nous recevons des dizaines de mail des responsables de la WT, ce n’est pas facile, mais nous sommes sur la bonne voie », a avoué le patron du Taekwondo ivoirien.

Difficultés renforcées par l’organisation à Abidjan presque dans la même période, du sommet Union Africaine – Union Européenne et d’un colloque international sur le SIDA. « Le gouvernement a réquisitionné tous les hôtels, nous avons une marge de manœuvre très mince. Tous les véhicules que nous avons prévus louer pour les officiels de la WT, ont été mis à la disposition de l’Etat, pour les Chefs d’Etat attendus au sommet UA – UE. Malgré tout, nous ne baissons pas les bras. Nous nous battons au contraire pour trouver des solutions », s’est voulu rassurant le conférencier. Soutenu par les membres du comité local d’organisation, les présidents de Ligues et de nombreux Maitres de salle.

L’argent fait défaut, mais l’espoir est permis

Seul véritable bémol, la mobilisation des ressources financières, pour soutenir une telle organisation. Au bas mot, il faut la somme de 500 millions de FCFA pour gagner le pari de la tenue de la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales 2017 à Abidjan. Les 200 millions promis par l’Etat de Côte d’Ivoire n’étant pas encore disponible, Cheick Daniel Bamba et son équipe, font face aux nombreux besoins, grâce à l’appui de certains partenaires. « Je voudrais saluer le remarquable travail du vice-président en charge du sponsoring, qui nous a permis d’obtenir à ce jour (vendredi dernier) 113 millions de FCFA. Avec cette somme, nous avons commandé les équipements qui serviront pour ces deux compétitions et nous faisons face à nos besoins urgents », a indiqué Me ODANE. A quelques 15 jours du double événement, le compte-à-rebours ayant commencé, il espère que les 200 millions de l’Etat viendront amoindrir les peines du comité local d’organisation. Et, pour le reste, son espoir est grand de voir d’autres sponsors se manifester.

La Finale des Grands Prix, le must

Si la Côte d’Ivoire a déjà organisé en 2013 la Coupe du Monde par Equipes Nationales, c’est bien la première fois que le pays accueille la Finale des Grands Prix. C’est aussi la première fois que cette compétition sera organisée en terre africaine. Après Londres en Angleterre en 2014, Mexico City au Mexique en 2015 et Baku en Azerbaïdjan en 2016. C’est la compétition la plus cotée de la WT après les championnats du monde, a rappelé Cheick Daniel Bamba. L’athlète qui remporte sa catégorie, s’octroie 80 points. Prévue pour les 2 et 3 décembre, avec le gala des Awards (cérémonie de récompense des meilleurs athlètes, encadreurs techniques et dirigeants de la saison) qui se tiendra au Radisson Blu Hôtel le 4 décembre à 19h, la Finale des Grands Prix nécessite d’énormes moyens financiers. Le comité local d’organisation s’emploie alors à se montrer à la hauteur de cette exigence.

139 athlètes en provenance de 22 pays ont été invités par la WT pour prendre part à cette compétition. Dont la participation se fait uniquement sur invitation. Outre les cinq athlètes ivoiriens invités d’office, Cheick Cissé, Ruth Gbagbi, Seydou Gbané, Koné Mamina et Coulibaly Bouma, la Côte d’Ivoire bénéficiera de la faveur du pays d’accueil. Avec la possibilité d’aligner un ou deux athlètes dans les catégories en compétition, en dehors de celles de Cheick Cissé et Ruth Gbagbi. Diomandé Banassa, Ouattara Awa (-57 kg), Firmin Zokou, Seydou Gbané (+80 kg), Logbo Peken, Kobenan Georges (-68 kg), Aaron Kobenan, Ismaël Mékéné Coulibaly (-58 kg) sont les huit autres athlètes ivoiriens figurant sur la liste définitive de la Finale des Grands Prix Abidjan 2017.

Optimiste quant au challenge organisationnel et sportif qui attend la Côte d’Ivoire, Cheick Daniel Bamba a par ailleurs annoncé que la Coupe du Monde par Equipes Nationales, réunira du 5 au 6 décembre 16 équipes dont 8 féminines et 8 masculines. Qui viendront de 12 pays : Azerbaïdjan, Allemagne, Chine, Chine Tapeï, Corée, Russie, Turquie, Iran, Serbie, USA, Mexique et Côte d’Ivoire. Les 34 Eléphants Taekwondo ins présélectionnés sont en regroupement depuis quelques semaines. Sous la houlette de Me Tadjou Attada et de ses adjoints, Diomandé Banassa, Seydou Gbané et les autres, préparent avec la plus grande détermination, le rendez-vous abidjanais. « Les prix des tickets d’entrée au Palais, seront étudiés pour toutes les bourses. Nous invitons les Ivoiriens et toutes les populations vivant en Côte d’Ivoire, à effectuer massivement le déplacement pour créer une effervescence autour de ce double événement », a lancé comme appel à la mobilisation, le président du Comité d’organisation de la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales 2017.

SERCOM FITKD

Voir les photos ...

Partage cet article