FITKD News

Cheick Cissé enflamme le Palais des Sports

Taekwondo / Finale des Grands Prix Abidjan 2017

Cheick Cissé enflamme le Palais des Sports

Devant son public, samedi, Cheick Cissé a survolé la 1ère journée de la Finale des Grands.

Pour sa première à Abidjan, après sa médaille d’or olympique en août 2016, Cheick Cissé n’a pas failli. « Polozo » comme aiment l’appeler ses proches, a conquis le Palais des Sports d’Abidjan-Treichville, samedi, lors de la 1ère journée de la Finale des Grands Prix. Irrésistible, intraitable, fougueux, il a dominé sans partage la catégorie masculine des moins de 80 kg. En finale face au Russe, Maksim Khramtcov, malgré un début difficile, Cheick Cissé a fini par l’emporter 33-28. Communiant avec un public en extase et dans un Palais des Sports hystérique.

Le champion ivoirien, lui, pouvait alors aller « cueillir » son coach-formateur dans la cabine de la RTI où il était consultant, pour lui rendre un vibrant hommage. En compagnie de Me Christian Kragbé, le drapeau ivoirien déployé, il fait le tour du Palais sous les ovations du public. Avant d’aller dans la loge des officiels, pour recevoir les félicitations du Dr Choue, du Général Ahmed Fouly et du ministre Cheick Daniel Bamba.

Cissé Cheick, 1er au classement mondial des moins de 80 kg

Cette belle victoire de la star ivoirienne du Taekwondo sur ses terres, lui ouvre grandement les portes des Jeux Olympiques 2020. Cheick Cissé Sallah Junior, a en effet détrôné à la tête du classement mondial des moins de 80 kg, le natif d’Iran naturalisé azerbaïdjanais, Milad Beigi Harchegani. Avant cette Finale des Grands Prix, l’Azerbaïdjanais menait la course en tête du classement mondial dans cette catégorie, avec 40 points de longueur sur l’Ivoirien. Sa victoire lui octroyant 80 points, là où Milad Beigi Harchegani n’a obtenu aucun point, après sa défaite au premier tour face au Norvégien Ordema, Cheick Cissé Sallah renverse totalement la vapeur. Le jeune protégé du Président Cheick Daniel Bamba, devient leader mondial des moins de 80 kg hommes, avec 40 points d’avance sur Milad Beigi Harchegani.

Koné Mamina, Coulibaly Bouma, Firmin Zokou, Logbo Peken, Aaron Kobenan, partie remise

Les autres athlètes ivoiriens, alignés dans cette compétition de très haut niveau, n’ont pu faire aussi bien que Cheick Cissé. Koné Mamina (+67 kg), Coulibaly Bouma (-46 kg), Logbo Peken (+68 kg) et Aaron Kobenan (-58 kg) sont tous tombés au premier tour. Une bataille de perdue pour ces vaillants guerriers, qui auront d’autres plateaux de choix, pour relever la tête. Le manque de fraîcheur physique, incompréhensiblement, a joué en leur défaveur. Notamment celui qui était très attendu en dehors de Cheick et Ruth, Firmin Zokou. « Il a bien débuté son combat, mais après la fatigue a eu raison de lui. Son adversaire a su en profiter pour le devancer », explique coach Tadjou Attada, à propos de la défaite du récent médaillé de bronze au Tournoi International de Paris 2017. Seul espoir pour une seconde médaille ivoirienne, Ruth Gbagbi était au stade des quarts de finale, hier. La médaillée de bronze olympique, très motivée, avait les moyens d’aller jusqu’au bout dans la catégorie féminine des moins de 67 kg.

Belle fête dans un Palais des Sports coloré

Nonobstant la modicité de ses moyens, le Comité d’Organisation de la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales 2017, a fait honneur à la Côte d’Ivoire. Le public moyen qui a effectué le déplacement, a vécu une belle fête. En termes de lumière, de son et de logistiques, le comité local d’organisation a mis un point d’honneur à respecter les exigences du cahier de charges de la World Taekwondo. Le Palais des Sports de Treichville, a présenté un visage des plus reluisants. Dans un décor de rêve. Les nombreuses personnalités locales et internationales, qui ont honoré le Taekwondo ivoirien de leur présence, ont su apprécier. Dr Chungwon Choue, Président de la World Taekwondo, Général Ahmed Fouly, Président de la World Taekwondo Africa, le ministre ivoirien des Sports et des Loisirs, François Albert Amichia, le ministre-gouverneur, Robert Beugré Mambé, le ministre Philippe Legré, l’ex Conseiller du Président de la République de Côte d’Ivoire, Mamadi Diané… ont certainement tous apprécié ces beaux instants.

Du reste, dans leurs interventions au cours de la cérémonie d’ouverture, avant les demi-finales, Dr Chungwon Choue, Cheick Daniel Bamba et François Albert Amichia ont salué cette belle organisation. Le ministre des Sports et des Loisirs, est allé un peu plus loin en souhaitant, que les résultats sportifs, suivent tous les efforts consentis pour le comité local d’organisation. Pour le plaisir des Ivoiriens, mais en particulier pour combler les attentes du Président Alassane Ouattara, qui a autorisé la tenue sur le sol ivoirien de cet important événement.

La Finale des Grands, qui s’est achevé hier, a mobilisé 122 athlètes en provenance de 41 pays. Les huit catégories olympiques au niveau du Taekwondo, étaient en compétition. Les différents vainqueurs par catégorie, s’octroient 80 points au ranking mondial. Outre le gala des awards, prévu ce lundi à 19h au Radisson Blu, l’autre attraction sera la Coupe du Monde par Equipes Nationales les 5 et 6 décembre au Palais des Sports. 76 athlètes regroupés dans 16 équipes prendront part à cette compétition.

SERCOM FITKD

Voir les photos ...

Partage cet article