FITKD News

Après la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales 2017

Après la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales 2017

Les bons points de l’organisation

Le rideau tombé sur la Finale des Grands Prix et la Coupe du Monde par Equipes Nationales 2017, le Comité local d’organisation peut se féliciter d’avoir tenu le pari.

Mercredi 6 décembre à Radisson Blu Hôtel d’Abidjan, il est 21h 30. La délégation des officiels de la World Taekwondo (WT) s’apprête à quitter l’hôtel pour l’aéroport. A la vue du président Cheick Daniel Bamba, Hoss Rafaty, secrétaire général de la WT se précipite vers lui, le sourire large. « Félicitations, merci pour tout ! Nous avons passé un très bon séjour ici, l’organisation fut une grande réussite », lâchera le collaborateur de Dr Chungwon Choue, Président de la WT, à l’endroit du premier responsable du Taekwondo ivoirien.

Un satisfecit partagé par tous, au vu de cette belle organisation de la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales 2017, que la Côte d’Ivoire vient d’offrir au monde. Du 2 au 6 décembre derniers en effet, Abidjan était la capitale du Taekwondo mondial avec à la clé de bons points pour le comité local d’organisation piloté par le ministre Cheick Daniel Bamba.

La bonne organisation du triple événement, malgré un contexte difficile

Il n’y avait pas que la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales. Le dîner-gala des Awards (cérémonie de distinction des meilleurs Taekwondo ins de la saison) était un tout autre challenge avec des exigences énormes, à relever par le comité d’organisation. Sans compter la Coupe du Monde par Equipes Nationales Mixtes. Faisant face courageusement à tous ces défis, Cheick Daniel Bamba et son équipe, ont su honorer la Côte d’Ivoire. Rendre fier tout un pays par l’organisation impeccable présentée à la face du monde. D’autant que la RTI et Canal+ retransmettaient en direct les compétitions.

Le mérite du comité d’organisation est à saluer au vu du contexte dans lequel il a travaillé, pour tenir ce pari. Le Sommet UE-UA et la Conférence Internationale sur le SIDA faisant, l’Etat avait réquisitionné l’essentiel des hôtels et des véhicules de location. Il a fallu faire des mains et des pieds pour réserver des conditions agréables de séjour aux délégations étrangères et aux officiels de la WT. Le Comité local d’organisation s’étant montré exemplaire à ce niveau, son estime a pris de la consistance auprès des premiers responsables du Taekwondo mondial.

Des personnalités ministérielles bien impliquées

C’est l’une des rares fois où un événement sportif autre que le football, retient l’attention de nombreuses personnalités ministérielles. Le crédit de la FITKD et de son président, a positivement dépeint sur l’organisation de la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales. La tribune officielle lors de la cérémonie d’ouverture, le samedi 2 décembre, a affiché complet. On notait notamment les présences des ministres François Albert Amichia, Robert Beugré Mambé, Philippe Legré, du conseiller du Chef de l’Etat, Mamadi Diané. Un beau parterre de personnalités, qui a contribué à la réussite de cette belle aventure.

Ces énergies positives ont influencé les athlètes qui ont répondu présents sur le tapis.

4 athlètes ivoiriens découvrent la Finale des Grands Prix

L’une des raisons pour laquelle il n’y avait pas de sacrifice de trop pour organiser ce double événement à Abidjan, réside dans la chance donnée à certains athlètes ivoiriens d’intégrer le Grand Prix. Cheick Daniel Bamba l’a dit et répété, son prochain objectif majeur est de qualifier 5 athlètes pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020. Un objectif qui passe par la possibilité pour les athlètes ivoiriens, de prendre part à des compétitions cotées comme le Grand Prix. Une compétition de privilège à laquelle ne participent que les meilleurs athlètes au monde, invités exclusivement par la WT. La Côte d’Ivoire accueillant la Finale des Grands Prix, une dérogation lui a été faite. Quatre de ses athlètes ont été invités spécialement. Firmin Zokou (-80 kg), Peken Logbo (-68 kg), Kobenan Aaron Frédéric (-58 kg) et Ouattara Awa (-57 kg). Bien qu’ils n’ont pu franchir le premier tour, le fait de se retrouver-là est en soi une grande victoire pour le Taekwondo ivoirien.

Après le championnat du monde individuel (120 points), la Finale des Grands Prix, avec 80 points pour le vainqueur, est la 2e compétition la plus relevée de la WT. En 4 ans que le Grand Prix existe, la Côte d’Ivoire est passée d’un seul athlète invité (Cheick Cissé) à 5 en 2017, puis 9 au cours de la Finale qui vient de se dérouler à Abidjan.

Les résultats sportifs ont suivi

Cheick Cissé et Ruth Gbagbi ont encore confirmé. Démontrant définitivement qu’ils font partie des meilleurs athlètes de Taekwondo de la planète. Grâce aux deux médailles (or et bronze) qu’ils ont acquises en Finale des Grands Prix, la Côte d’Ivoire est 4e au classement général dans une compétition qui a réuni 41 nations. A cette performance, s’ajoute celle des équipes nationales ivoiriennes. Les hommes comme les dames ont fini à la 3e place du podium lors de la Coupe du Monde par Equipes Nationales. Depuis 2013 où la Côte d’Ivoire a organisé pour la première fois en Afrique ce Mondial, le niveau des équipes ivoiriennes n’a sensiblement pas régressé. Elles ont régulièrement occupé le podium jusqu’à cette dernière édition. Le travail qui se fait au niveau de l’encadrement technique est à encourager.

A force de maintenir ce rythme, la Côte d’Ivoire arrivera au niveau des équipes, à franchir le dernier palier.

Du matériel pour la FITKD

Il fallait satisfaire un certain nombre de charges pour abriter la Finale des Grands et Coupe du Monde par Equipes Nationales. Notamment la mise à disposition des athlètes d’un matériel neuf de combat (plastrons, casques, protèges tibia…). Et, pour la WT, des tapis neufs pour la tenue des compétitions. Tout ce matériel acquis par la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) à hauteur de 40 millions de FCFA, lui revient maintenant. Une bonne nouvelle pour l’organisation des compétitions au plan local, mais aussi pour les athlètes. Qui ont maintes fois décrié, le matériel obsolète mis à leur disposition par moment, pour les entrainements, ou encore lors des compétitions.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’organisation à Abidjan de la Finale des Grands Prix et Coupe du Monde par Equipes Nationales, a été positive pour le Taekwondo ivoirien. Qui voit son capital estime, grandir auprès des décideurs du Taekwondo mondial. La Côte d’Ivoire, elle, sort totalement honorée de l’organisation de ce triple événement.

SERCOM FITKD

Les différents classements

FINALE DES GRANDS PRIX

1er COREE AVEC 6 MEDAILLES DONT 2 OR ET 4 ARGENT

2e GRANDE BRETAGNE AVEC 2 OR

3e RUSSIE AVEC 4 MEDAILLES DONT 1 OR, 2 ARGENT ET 1 BRONZE

4e ex CÔTE D’IVOIRE ET CHINE AVEC 1 OR ET 1 BRONZE

6e THAÏLANDE AVEC 1 OR

7e ESPAGNE AVEC 1 ARGENT ET 1 BRONZE

8e IRAN AVEC 1 ARGENT

9e ex NIGER, VIETNAM, OUZBEKISTAN ET CHINE TAPEI AVEC 1 BRONZE

COUPE DU MONDE PAR EQUIPES

HOMMES

1er IRAN

2e RUSSIE

3e ex CÔTE D’IVOIRE ET COREE

DAMES

1er CHINE

2e COREE

3e CÔTE D’IVOIRE ET MAROC

5e ETATS-UNIS

COUPE DU MONDE PAR EQUIPES MIXTES

1er CHINE

2e RUSSIE

3e COREE

Voir les photos ...

Partage cet article