FITKD News

Ruth Gbagbi victorieuse du Grand Slam

Taekwondo / 1er Grand Slam de la World Taekwondo

Ruth Gbagbi remporte l’or

Le Taekwondo ivoirien était à l’honneur à Wuxi en Chine, dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 janvier 2018. Ruth Gbagbi est la première dame a remporté le Grand Slam de la World Taekwondo, dans la catégorie des moins de 67 kg.

La Finale des Grands Prix et la Coupe du Monde par Equipes Nationales, ont permis au Taekwondo ivoirien de conclure 2017 sur des notes radieuses. Voici que l’année 2018 débute également avec un succès retentissant. Celui de Ruth Gbagbi au Grand Slam de la World Taekwondo (WT). Dans la catégorie féminine des moins de 67 kg, l’Ivoirienne s’est montrée conquérante, dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 janvier 2018 à Wuxi, non loin de Shanghai en Chine. La native de Kpapékou, au terme d’un parcours remarquable, s’est emparée de la médaille d’or. Devenant du coup, la première dame à remporter le plus précieux des métaux, dans cette nouvelle compétition, estampillée WT.

Ruth Gbagbi, un parcours de championne

Dans cette compétition, la championne du monde à réaliser un parcours sans faute. En quart de finale, Ruth Gbagbi a battu 11-10 la Coréenne So-Young Seo. En demies, c’est la Chinoise Mengyu Zhang qui fait les frais de la rage de vaincre de l’Ivoirienne : 13-28. Enfin, en finale, la jeune protégée du président Cheick Daniel Bamba avait l’occasion de prendre sa revanche sur la Chinoise Guo Yunfei. Celle qui l’avait battue à Abidjan en décembre dernier, lors de la Finale des Grands Prix. Maitrisant la partie, Ruth Gbagbi l’emporte finalement 10-06. Cette victoire porte également la marque de son coach, Me Cherif Adam’s. L’Eléphante Taekwondo ine, l’a coopté en décembre dernier, pour qu’il la suive de nouveau. En 2012 aux Jeux Olympiques de Londres où elle était passée si près du bronze, c’est lui qui était son coach. Il revient aux affaires pour certainement aider Ruth Gbagbi à gravir d’autres échelons. La première sortie du duo, a été bien fructueuse.

Ça ne marche pas pour Cheick Cissé

Vainqueur de la Finale des Grands Prix et très attendu à Wuxi, les choses n’ont pas bien fonctionné pour Cheick Cissé. En quart de finale, le champion olympique est tombé 08-11 devant le Coréen Hwan Namgoong. Le Russe Maksim Khramtcov (battu par Cheick Cissé en finale de la Finale des Grands Prix à Abidjan), finira par dominer cette catégorie masculine des moins de 80 kg. Devant le bourreau de l’Ivoirien. Cheick Cissé, lui, termine à la 5e place. A ex aequo avec Aaron Cook.

Le Grand Slam, un rendez-vous des champions

Le Grand Slam, qui prend fin le 27 janvier prochain, est à sa première édition. C’est une compétition qui compte pour le ranking mondial. A l’instar de Ruth Gbagbi, tout vainqueur du Grand Slam dans sa catégorie, s’en tire avec 80 points. C’est une compétition professionnelle qui regroupe les 12 meilleurs athlètes (champions olympiques, champions du monde, champions des Grands Prix et les meilleurs au classement mondial), sur invitation. Le mérite de Ruth Gbagbi est grand, pour avoir survolé cette compétition de haut niveau.

SERCOM FITKD

Partage cet article