FITKD News

Taekwondo Séminaire des Formateurs-Evaluateurs

Taekwondo / Séminaire des Formateurs-Evaluateurs de la FITKD

Pour une meilleure uniformisation de l’évaluation des candidats aux passages de grades

L’harmonisation de l’enseignement du Taekwondo ivoirien, est l’un des piliers du programme de gouvernance du président Cheick Daniel Bamba à la tête de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD). C’est donc avec beaucoup de plaisir, qu’il a salué l’heureuse initiative dimanche à la salle de conférence de l’ONS, de la Commission Formation-Evaluation. Au travers d’un séminaire de 48 heures en effet, les formateurs-évaluateurs de la FITKD ont planché sur les mécanismes pour l’uniformisation du type d’évaluation et de notation des candidats aux grades de 8e keup à 3e Poom/ Dan.

Les six commissions créées pour animer ce séminaire, ont proposé chacune un modèle d’évaluation des matières sur lesquelles elles ont planchées. A la restitution de leurs travaux, les débats ont été francs et enrichissants. Les recadrages nécessaires ont été faits, aux fins que sur l’ensemble du territoire ivoirien, l’évaluation et la notation des candidats aux grades de 8e keup à 3e Poom/ Dan, soient dorénavant uniformes. « Je salue la justesse de ce séminaire. Vous avez compris que l’enseignement et l’évaluation du Taekwondo, doivent être harmonisés. Dès mon premier mandat, j’avais déjà envoyé des missions dans tout le pays, pour expliquer l’importance de ce fait. L’année dernière, nous avons permis aux experts coréens envoyés en Côte d’Ivoire par la KOICA et le Kukkiwon, de visiter les Maitres de salles à travers toute la Côte d’Ivoire, pour le même objectif d’uniformiser l’enseignement du Taekwondo », a indiqué le ministre Cheick Daniel Bamba.

Et, le patron du Taekwondo ivoirien, qui a inscrit son intervention dans un désir de partage et d’échanges conviviaux avec les séminaristes, d’inviter le président de la Commission Formation-Evaluation de la FITKD, Me Ouattara Ibrahima, à multiplier de tels séminaires. « Je vous rassure que la crise avec le CNO-CIV est une tempête dans un verre d’eau. Nous sommes occupés, nous travaillons pour consolider les acquis. Nous n’allons pas nous laisser distraire par des personnes qui ne peuvent rien apporter au Taekwondo », a-t-il tranché à propos de l’intrusion malheureuse du CNO-CIV dans les affaires internes du Taekwondo ivoirien.

Avant que Me ‘’ODANE’’ ne déclare clos le séminaire, le président de la Commission Formation-Evaluation de la FITKD, a remercié tous les séminaristes présents. Ils étaient une quarantaine, dont 8 sont venus de l’intérieur du pays. Bouaké, Prikro, Daloa, Gagnoa et San Pedro étaient notamment les localités représentées. Le Directeur Technique National (DTN), Me Koné Souleymane Roël, a remercié le président Cheick Daniel Bamba et sa délégation, pour avoir rehaussé de leur présence, la cérémonie de clôture de cet important séminaire. Outre l’Inspecteur Général, le Grand Maitre Lucien Kraidy, le président de la FITKD était accompagné de ses vice-présidents, Me Salif Mangala, le Colonel Daouda Doumbia, Me Rassaki Tidiane et Me Touré Cheick. Le président de la Ligue Communale de Cocody, Me Olivier Avoa faisait également partie de la délégation.

SERCOM FITKD

Voir les photos ...

Partage cet article