FITKD News

LES PRESIDENTS DES ORGANES DECONCENTRES (LIGUES) DE LA FITKD CRIENT LEURS COLERE ET INDIGNATION

LES PRESIDENTS DES ORGANES DECONCENTRES (LIGUES) DE LA FITKD CRIENT LEURS COLERE ET INDIGNATION

FACE AU NOUVEAU PROGRAMME OLYMPIQUE DU CNO CIV

Ne nous étonnons pas, désormais le programme olympique du Comité National Olympique de Côte d'Ivoire est : "LE COMITE NATIONAL OLYMPIQUE DE COTE D'IVOIRE S'IMMISCE DANS LA GESTION DU TAEKWONDO IVOIRIEN AVEC UN COMITE ADHOC" dont la matrice opérationnelle a pour point focal "LA DESTRUCTION DES ACQUIS DU TAEKWONDO IVOIRIEN SOUS L'ERE BAMBA CHEICK DANIEL, PRESIDENT DE LADITE FEDERATION".

Devant ce programme olympique incongru avec des bases illégales foulant aux pieds non seulement les règles élémentaires de bonne gouvernance, mais aussi n'ayant aucun sens aux yeux de tous ceux qui se battent pour le développement et le rayonnement du sport en Côte d'Ivoire, les Taekwondo ins de Côte d'Ivoire, par les voix de leurs Présidents des Ligues ont tapé du poing sur la table ce dimanche 14 janvier 2018 au cours d'un point de presse qu'ils ont animés au siège de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, sis à Cocody Angré, derrière le 22è Arrondissement de 14h30 à 15h30 devant la presse nationale et internationale venue en grand nombre écouter ceux qui ont la gestion des clubs de Taekwondo dans les collectivités communales et départementales de Côte d'Ivoire.

Les Présidents des Ligues ont exprimé leur colère, leur ras-le-bol et leur indignation devant le nouveau programme de gestion du CNO CIV. Une colère et une indignation, jugées légitimes pour les observateurs de la scène sportive quand on sait tout le travail remarquable qui est abattu par Me BAMBA Cheick Daniel, son Comité Directeur et ses Organes Déconcentrés (Ligues) depuis 2009.

Les Présidents des Ligues refusent et rejettent avec la dernière énergie l'ingérence du CNO CIV dans les affaires fédérales, en particulier dans la gestion du Taekwondo ivoirien au regard des résultats réalisés et de l'honneur fait à la côte d'Ivoire grâce au Taekwondo, discipline olympique, en si peu de temps. C'est pourquoi, au cours de leur conférence, ils ont exigé :

-que le CNO-CI et son Président, le Général PALENFO sursoient à leurs intentions de troubler la sérénité de la Communauté des Taekwondo ins Ivoiriens qui sont à pied d’œuvre pour assurer la participation de plusieurs athlètes aux prochains JO de 2020 afin rééditer l’exploit de RIO 2016 en offrant à la Côte d’Ivoire d’autres médailles aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 ;

-que la pincée de Maîtres de clubs de Taekwondo, à savoir les nommés N'guessan Tchomian Basile, Kablancan Pamphile, Soumahoro Ibrahim, Tano Alain, Kouamé Bi Jean Marc, Dembélé Abel se réclamant de l’illégal Comité ad hoc se ressaisisse, car le CNO CIV profite de leur petit moment d'égarement pour mettre à exécution son fameux "programme olympique" intitulé plus haut. En réalité ces quelques Taekwondo ins ne sont que des instruments qu'il (CNO CIV) utilise.

Les Présidents des Ligues souhaitent de tous leurs voeux que :

-Monsieur le Ministre des Sports et des Loisirs, dans la droite ligne de sa déclaration lors de la cérémonie de présentation des vœux en date du 8 janvier 2018, affirme de façon claire et sans équivoque, la reconnaissance officielle du Ministère dont il a la charge ainsi que celle du Gouvernement et de toute la communauté civile et sportive nationale de la légalité et de la légitimité à Me BAMBA Cheick Daniel, en tant que Président de la FITKD, et de son Comité Directeur ; les seules instances reconnues et soutenues par la World Taekwondo pour gérer le Taekwondo ivoirien ;

C'est avec déférence que les Présidents des ligues ont réitéré leur pleine confiance au Président de la République, SEM Alassane OUATTARA pour les mesures qu’il lui plaira de prendre pour faire cesser cette turbulence causée par le CNO-CI et le Général LANSANA PALENFO qui préside aux destinées de cette organisation olympique locale depuis environ vingt ans.

VIVEMENT QUE DE NOUVEAUX ACTEURS PRENNENT LA GESTION DU CNO CIV EN MAINS POUR QUE LE MOUVEMENT OLYMPIQUE RETROUVE UN NOUVEAU SOUFFLE, UN AUTRE DYNAMISME DIGNE DES DISCIPLINES OLYMPIQUES.

Me ANZOUMANA

SG FITKD, le dimanche 14 janvier 2018.

Voir les photos ...

Partage cet article