FITKD News

LES VERITES QUE NAH AMINATA FOFANA, KOUAKOU LUCIEN ET AUTRES CACHENT AU MOUVEMENT OLYMPIQUE

POURQUOI NAH AMINATA FOFANA, KOUAKOU LUCIEN ET AUTRES FUIENT LA VERITE

Chers Taekwondo ins, tout le boucan que fait notre CNO en ce moment a pour seul but de distraire le monde sportif à l'effet de cacher la vérité. Je me permets de partager avec vous les Résolutions du 3 novembre 2017 parmi lesquelles la suspension du Président Palenfo et le Compte Rendu des Résolutions prises, il y a quelques jours à Abuja au Nigéria lors de la 53ème Session Ordinaire de l'ACNOA.

1-LES RESOLUTIONS ARRETEES LORS DE L'AG EXTRAORDINAIRE TENUE A PRAGUE EN REPUBLIQUE TCHEQUE (VOIR LE DOCUMENT EN PIECE JOINTE)

-Le Président Lansana Palenfo est bien suspendu jusqu'au rendu de la décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) et remplacé par l'algérien Mustapha BERRAF son 1er Vice-Président. Par conséquent, Mustapha BERRAF s'occupe désormais de toutes les affaires opérationnelles et assume les responsabilités liées à son poste.

-Un Comité composé de trois personnes a été installé et se charge de l'examen de toutes les opérations de l'ACNOA.

2-RESOLUTIONS PRISES A L'OCCASION DE LA SESSION ORDINAIRE DE L'ACNOA TENUE DU 20 AU 22 JANVIER 2018 AU NIGERIA (VOIR COPIE DU PROCES VERBAL ANNEXE AU PRESENT MAIL)

Comme vous pouvez le constater, cette session a bien été présidée par l'intérimaire du Président Palenfo. A l'issue des travaux, d'importantes décisions en sont sorties dont :

-De nouveaux ordonnateurs et signataires des dépenses désignés. Il s'agit bien de l'intérimaire du Président Palenfo et du Trésorier Général, Mr Ahmed GUMEL.

-L'intérimaire du Président Palenfo, le Secrétaire Général et le Trésorier Général ont en charge de veiller au respect des principes de bonne gestion et de transparence de l'ACNOA.

-Le Trésorier Général qui réside à Abuja a en charge de veiller au bon fonctionnement du siège de l'ACNOA.

Pourquoi ces vérités Mme le Secrétaire Général du CNO CIV NAH AMINATA FOFANA, le Vice Président du CNO CIV KOUAKOU LUCIEN et les autres membres influent du CNO comme COULIBALY SIAKA, ALAIN EKRA refusent de le communiquer au Ministère des Sports, aux Fédérations Olympiques, à la Presse Nationale et Internationale et de s'expliquer.

Chers sportifs, vous comprenez, à présent, leur cabale contre le Président BAMBA Cheick Daniel et sa fédération. Naturellement, ils veulent détourner l'attention des uns et des autres et cacher la vérité qui ne fait rougir les yeux mais, jamais, ne les casse.

Alors, chers amis du CNO CIV, en sport, quand les choses ne marchent pas comme on le souhaite, il faut simplement le reconnaître. Le Président Lansana Palenfo conserve son titre de Président parce qu'il l'a eu au cours d'une élection mais, reconnaissez qu'il a été dépouillé de ses pouvoirs. Nous sommes à quelques jours du 1er février 2018, vous avez encore le temps de retirer sa candidature au poste de Président du Comité National Olympique de Côte d'Ivoire.

La vérité est quelque fois cruelle, me direz-vous. Mais la vérité reste la vérité.

Bonne lecture à tous et à toutes.

VIVE LE MOUVEMENT OLYMPIQUE.

Me ANZOUMANA

SG FITKD,

LE MERCREDI 24 JANVIER 2018

Cliquer ici pour télécharger le document joint

Voir les photos ...

Partage cet article