FITKD News

Les Eléphants Taekwondo ins manquent le coche

Grand Prix de Rome 2018

Les Eléphants Taekwondo ins manquent le coche

Le Grand Prix de Rome 2018 n’a pas souri aux Eléphants Taekwondo ins. Nonobstant leurs inlassables efforts, les protégés du Président Daniel Cheick Bamba n’ont pu glaner la moindre médaille au terme de cette compétition, qui a duré du 1er au 3 juin 2018. Ouvrant le bal côté ivoirien, vendredi dernier, le capitaine Seydou Gbané n’a pu franchir le premier tour dans la catégorie masculine des plus de 80 kg. L’Eléphant Taekwondo in s’est incliné 2-8 face à son adversaire brésilien. Véritable espoir de médaille, Ruth Gbagbi a tenu son rang sur ses deux premières sorties. Malheureusement en quart de finale, la fatigue faisant, la championne du monde des moins de 67 kg, ne pourra franchir le cap de l’Anglaise Lauren Williams. Les deux athlètes étaient à égalité (26-26) après les trois rounds réglementaires. Au point d’or, l’Anglaise devancera l’Ivoirienne pour ainsi s’ouvrir les portes des demies.

En lice dans la catégorie féminine des plus de 73 kg, Traoré Aminata Charlène butera au premier tour sur l’expérience de la Coréenne Da Lee. La sociétaire du club La Source de Koumassi baissera pavillon sur le score de 9-19. Les derniers espoirs de médaille de la Côte d’Ivoire, reposaient alors sur les frêles épaules de Coulibaly Bouma. Actuellement 33e au ranking mondial, elle réalise un travail formidable pour son premier combat, face à la Française Yasmina Aziez (13e au classement mondial). Elle se surpasse au dernier round pour arracher 18-14 la victoire. N’ayant malheureusement pas récupéré comme il se devait, Coulibaly Bouma sera largement battue 31-09 pour sa deuxième sortie face à la Colombienne Ramirez Andrea.

Privés de Cheick Cissé et Firmin Zokou, qui ont dû déclarer forfait au dernier moment, les quatre Eléphants Taekwondo ins présents au Grand Prix de Rome 2018, ont toutefois fait le maximum pour assurer un résultat. Mais ils sont tombés sur plus forts qu’eux. Il faut tirer les leçons de cet échec pour repartir du bon pied. La quête des points menant aux Jeux Olympiques Tokyo 2020, est forcément semée d’embûches. Le Grand Prix de Rome 2018 est là pour le rappeler.


SERCOM FITKD

Voir les photos ...

Partage cet article