FITKD News

Rencontre entre le Président Bamba Cheick et les Maîtres de Taekwondo membres du défunt Comité Ad'hoc du CNO CIV

Rencontre entre le Président Bamba Cheick et les Maîtres de Taekwondo membres du défunt Comité Ad'hoc du CNO CIV

Le Taekwondo ivoirien a définitivement recollé ses morceaux


Opposés, hier, à la faveur de la crise entre la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) et le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV), le Président Bamba Cheick Daniel et les Maîtres de salle, proches du défunt Comité Ad’hoc, regardent tous ensemble maintenant dans la même direction. Celle de la construction et du développement du Taekwondo ivoirien. Après la rencontre de réconciliation tenue le samedi 14 juillet dernier au siège administratif de la FITKD à Cocody-Angré, avec Soumahoro Ibrahima,  Dembélé Abel de la Ligue de Cocody, Kouakou Rudolphe,  Nemlin Alphonse de la Ligue de Yopougon , Dosso Salif, ex-Président de la Ligue Régionale de Bouaké, Kouamé Yann David de l'AUC, une autre rencontre a eu lieu le 26 juillet, cette fois, sur le site du chantier de construction du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen (Palais du Taekwondo) au bas-fond du Lycée Technique à Cocody. Le Président de la FITKD a pu laver le linge sale avec les Maîtres de salle de l’AUC (Abidjan Université Club) et des autres  membres du défunt Comité Ad'hoc du CNO CIV, un peu mécontents contre « le système », comme l’a révélé Me Basile N’Guessan, qui conduisait la délégation. 

Au cours de cette réunion, le Président Bamba Cheick Daniel, tout en remerciant ses hôtes pour la démarche qui les libère tous de ce lourd fardeau de rancœurs et de ressentiments, a promis travailler dans le sens de lever tous les blocages dans le sens de la réconciliation définitive. 

En retour, Me Basile N’Guessan a tenu au nom des siens, a remercié le ministre Bamba Cheick Daniel pour sa grande humilité et son sens élevé du pardon.  « Nous prions le Seigneur pour qu’il dégage votre cœur. Devant tous ici, je voudrais rappeler que nous n’avons pas de problème avec votre personne. Nous étions un peu révoltés contre le système. Merci infiniment Monsieur le Président, de nous avoir considérés ! Vous êtes un homme ouvert, venu à cette rencontre sans à priori pour échanger franchement avec nous. Qui sommes-nous pour mériter tant d’égards de votre part ? Je pense pour ma part que votre attitude, est celle d’un homme qui a compris le message du Seigneur ! Comme vous l’avez dit, cette rencontre vous libère, mais elle nous libère nous aussi. Nous nous mettons à votre disposition pour poursuivre l’œuvre de construction du Taekwondo ivoirien », a-t-il indiqué.

La rencontre s’est achevée par la visite du chantier du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen. Une œuvre qui constitue à l’heure actuelle, le seul retour sur investissement pour l’Etat ivoirien dans le domaine du sport, que Bamba Cheick Daniel compte léguer en héritage au Taekwondo ivoirien. A cette rencontre, on notait la présence des Maître suivants: Dosso Lacina alias Démonteur ancienne vedette du Taekwondo ivoirien (actuellement résident en Belgique), Tano Alain, Matou Thompson, Mahama Soumaila, Diomandé Mohamed, Guéi Vincent et Adam’S Chérif, qui a facilité toutes les rencontres pour aboutir à cette réconciliation générale.

SERCOM FITKD

 

Intervention de Me Basile N’Guessan

Tout ce qui nous a opposé, est maintenant derrière nous, cela fait partie du passé. Considérez que ce que vous avez fait pour le Taekwondo, est une mise en œuvre de la mission que Dieu vous a confiée. Nous prions le Seigneur pour qu’il dégage votre cœur. Devant tous ici, je voudrais rappeler que nous n’avons pas de problème avec votre personne. Nous étions un peu révoltés contre le système. Vous avez accepté que nous soyons assis autour d’une même table, nous voudrions vous dire merci !

Merci infiniment Monsieur le Président, de nous avoir considérés ! Vous êtes un homme ouvert, venu à cette rencontre sans à priori pour échanger franchement avec nous. Qui sommes-nous pour mériter tant d’égards de votre part ? Je pense pour ma part que votre attitude, est celle d’un homme qui a compris le message du Seigneur ! Comme vous l’avez dit, cette rencontre vous libère, mais elle nous libère nous aussi. Nous nous mettons à votre disposition pour poursuivre l’œuvre de construction du Taekwondo ivoirie

Nous sommes vraiment désolés pour le malaise que cette crise a provoqué au sein de notre famille. Nous voyons ici, ce somptueux bâtiment qui sort de terre (allusion faite au Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen), un autre grand héritage que vous comptez léguer au Taekwondo ivoirien. Nous souhaitons y prendre toute notre part. Le plus important, c’est de faire table-rase sur cette crise pour que la construction du Taekwondo ivoirien que vous avez si bien entamée, se déroule avec l’ensemble des membres de la communauté Taekwondo ine ivoirienne.

Encore une fois Monsieur le Président, merci pour cette marque de considération à notre égard. Que Dieu vous garde et qu’il élève le Taekwondo Ivoirien !

Voir les photos ...

Partage cet article