FITKD News

Les Taekwondo ins surmontent et règlent par eux-mêmes leurs problèmes

Les Taekwondo ins surmontent et règlent par eux-mêmes leurs problèmes

Le Président Bamba Cheick Daniel et son comité Directeur, élargi aux premiers responsables des Ligues, notamment Bouaké, Cocody et Yopougon, ont eu une longue réunion de sortie de crise, samedi 25 août 2018 au siège administratif de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) à Cocody-Angré, avec les Maîtres de Taekwondo, proches de l’ex-comité ad’hoc du Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV). Après les deux premières rencontres à la demande des derniers cités, qui ont eu lieu les 14 et 26 juillet 2018, il était question cette fois, d’arrêter de façon consensuelle, une feuille de route de sortie définitive de crise.

Appréciant à sa juste valeur que les Taekwondo ins, nonobstant ce qui les a opposés, se retrouvent pour régler par eux-mêmes leurs problèmes, le Président Bamba Cheick Daniel, qui a pris le soin de consulter son comité directeur et les présidents des Ligues, a fait des propositions de sortie de crise à ses hôtes. Lesquelles se résument essentiellement à trois points. A savoir, la levée de toutes les sanctions touchant certains Maîtres de Taekwondo et des clubs, l’arrêt du processus de dégradation de certains Maîtres de Taekwondo et la régularisation des passages de grades tenus sous la direction du défunt comité ad’hoc du CNO-CIV. Sur ce dernier point, il a été expressément noté que le jury qui supervisera ces passages de grades, soit composé outre des membres de la Commission Formation-Evaluation de la FITKD, des présidents des Ligues ainsi que des Maitres qui avaient dirigé ces passages de grades illégaux.

Pour une meilleure organisation de cette régularisation des passages de grades, il a été demandé aux présidents des clubs, de mettre au plus vite à la disposition de la FITKD, les passeports fédéraux et  bordereaux d’enregistrement des impétrants à ces passages de grades.

Avant de recueillir la réaction des Maitres de Taekwondo proches de l’ex-comité ad’hoc du CNO-CIV, Me Bamba Cheick Daniel a rappelé que ces propositions de sortie de crise, sont la manifestation du respect des engagements qu’il a pris devant le Comité International Olympique (CIO), la World Taekwondo, l’Etat de Côte d’Ivoire, la République de Corée … qui ont tous reconnu sa légalité et sa légitimité pendant la crise qui a opposé la FITKD au CNO-CIV. Et surtout le respect de la parole qu'il a donnée de  s’inscrire résolument  dans une logique  de ramener définitivement la paix au sein de la communauté Taekwondo ine ivoirienne en mettant sous ses semelles son honneur et sa dignité bafoués pendant cette crise.

Me Bamba Cheick Daniel n'a pas manqué de mettre le doigt sur l'insignifiance numérique de ces clubs dissidents au nombre de 15 tout au plus sur les 324 que compte aujourd'hui la FITKD mais qu'il tient à ne pas laisser en marge de la grande vision et ambition qu'il nourrit pour le Taekwondo ivoirien et dont les nombreux acquis glorieux sont indiscutables.

Lui qui a souffert d’un héritage difficile à sa première élection à la tête de la FITKD en 2009, a appelé les uns et les autres à conjuguer les efforts à tous les niveaux, pour que le Taekwondo ivoirien retrouve son unité.

Après quelques minutes de conciliabules pour parler d’une même voix, désigné par ses pairs Maitres de Taekwondo proches de l’ex comité ad’hoc du CNO-CIV,  pour porter leur voix,  Me Nemlin Alphonse de la Ligue de Yopougon a remercié le Président Bamba Cheick Daniel pour cette ouverture d’esprit et a marqué leur totale adhésion à ces propositions de sortie de crise. 

Ayant insisté pour prendre  la parole après Me Nemlin,  Me Basile N’Guessan et Me Tano Alain de la Ligue de Cocody, ont tenu à dire leur ferme adhésion auxdites propositions de sortie de crise. 

 Toutefois, comme l’ont souligné Me Soumahoro Ibrahima de Cocody, Me Kéita Amadou dit Moro de Bouaké et Me Kouakou Kouamé Rudolphe de Yopougon, quelques difficultés pourraient survenir au niveau de la régularisation des passages de grades des ceintures de couleur. Des appréhensions qu’il a été convenu d’étudier au cours des différentes réunions techniques qui s’en suivront.

Débutée par une prière œcuménique, cette rencontre s’est achevée dans une belle ambiance par une photo de famille. Les Maitres de Taekwondo de Bouaké, Dosso Salif (ex-Président de la Ligue régionale),  Guéi Vincent de Yopougon, Dembélé Abel, Yann Kouamé, Bruno Koki de Cocody, ont également participé à cette réunion.

SERCOM FITKD

Voir les photos ...

Partage cet article