FITKD News

Incompréhensions, Mésentente, Dissensions… Bamba Cheick ramène la paix dans la Famille du Taekwondo de Bouaké

Incompréhensions, Mésentente, Dissensions…

Bamba Cheick ramène la paix dans la Famille du Taekwondo de Bouaké

La crise entre la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) et le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CI) est bien finie. Malheureusement, elle avait accentué les dissensions entre certains Maitres de Taekwondo de Bouaké et le Bureau de la Ligue Régionale de Taekwondo de Gbèkè. Les dissensions étaient tellement fortes entre l’équipe du Président de la Ligue, Me N’Doua Brou et des Maitres de Taekwondo dont son prédécesseur à la tête de la Ligue Régionale, Me Dosso Salif. Une situation qui perdurait et qui était en train de plomber l’ascension du Taekwondo à Bouaké. Le Président de la FITKD, saisi du dossier, a réuni autour d’une même table le samedi 22 septembre 2018, les deux parties aux fins de trouver une solution durable à cette crise. Après plusieurs heures de discussions, de récriminations, d’accusations mutuelles, Me Bamba Cheick Daniel est parvenu à éteindre ce foyer de tension.

La rencontre qui a débuté dans la matinée au siège administratif de la FITKD à Cocody-Angré, avant de s’achever par la visite du chantier du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen, après un détour au Maquis Duval à Cocody, s’est déroulée sans tabou. D’un côté, le Président N’Doua Brou (qui devait être accompagné de Me Kourouma Mamadou son Secrétaire Général qui malheureusement a eu un empêchement de dernière minute) et de l’autre, les mécontents au nombre de quatre : Dosso Salif, Kéita Amadou dit Moro,  Soumahoro Bakary (ex-Secrétaire Général Adjoint de la Ligue) et Fofana Ladji, ex-Conseiller du Président de la Ligue. Chacun a parlé avec son cœur. Mettant, sans retenue aucune, sur la table, les récriminations et les reproches faits à l’autre.

Le Président Bamba Cheick Daniel, qui lui-même avait ouvert cette réunion, par une longue présentation de son histoire avec le Taekwondo, des frustrations qu’il a subies, a pris le soin d’écouter tout le monde. Et de demander aux uns et aux autres de se faire violence pour surpasser cette crise qui n’honore pas le Taekwondo. A tous les Maitres de Taekwondo, qui parce que reprochant des choses au Bureau de la Ligue, s’étaient rapprochés du défunt Comité Ad’hoc du CNO-CIV, Me « ODANE » a souhaité qu’ils fassent table-rase sur ce passé récent, pour travailler de nouveau en bonne intelligence avec le Président de la Ligue qu’il a nommé.

A Me N’Doua Brou, le Président de la FITKD a fait des propositions de sortie définitive de crise, qui se résume en trois points. A Savoir, de voir dans quelles mesures il serait possible de recomposer son bureau en intégrant ceux qui le désirent. Une sorte de bureau d’union. Aussi, une fois de retour à Bouaké, qu’il convoque une grande réunion inclusive de réconciliation pour consolider les acquis de la rencontre d’Abidjan, enfin, qu’il prépare une date pour accueillir à Bouaké une mission de la Commission "Formation, Evaluation " de la FITKD et Me Chérif Adam pour la régularisation des passages de grades tenus sous l'égide du défunt  Comité Ad’hoc du CNO - CIV.

  Avant la visite du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen, c’est autour d’un repas offert par le Président Bamba Cheick Daniel que cette rencontre s’est achevée, dans une ambiance de fraternité retrouvée.

SERCOM FITKD

Cliquer ici pour télécharger le document joint

Partage cet article