FITKD News



Me Chérif Adam’S présente son certificat au Président BAMBA Cheick Daniel

De retour d’une formation de haut niveau de la World Taekwondo

Me Chérif Adam’S présente son certificat au Président BAMBA Cheick Daniel

Désormais la Côte d’Ivoire dispose d’un coach de haut niveau pour l’encadrement des Maîtres de salle et des entraineurs. Il s’agit de Me Chérif Adam’S, CN 6e Dan Kukkiwon, entraineur national, qui vient d’obtenir le Second World Taekwondo Educator Certification Course en kyorugi (combat). C’est brillamment en effet, que le technicien sur fonds propres, a pris part du 14 au 16 juin 2019 à Wuxi (Chine), à cette formation qui a réuni 19 techniciens et managers, venus des quatre coins du monde.

Rentré au pays avec cette autre corde à son précieux arc, Me Chérif Adam’S, tout nouveau représentant de la World Taekwondo (WT) en Afrique de l’Ouest pour recycler et superviser les entraineurs et les coaches, est allé présenter son certificat au Ministre BAMBA Cheick Daniel. La rencontre a eu lieu le lundi 24 Juin dernier en fin de matinée, dans les bureaux du premier responsable de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) à Cocody-Angré.

Très heureux de cette initiative, Me BAMBA Cheick Daniel a félicité son hôte, qui vient compléter le gratin de techniciens de haut niveau, dont dispose le Taekwondo ivoirien. Il l’a exhorté à mettre son expérience au profit de la communauté Taekwondo ine ivoirienne, aux fins de prendre toute sa part, dans la promotion et le développement en Terre d’Eburnie de l’art martial d’origine coréenne.

Me Chérif Adam’S est sur la même longueur d’onde que le Président de la FITKD. Le coach national, médaillé de Bronze olympique, milite depuis quelques années, pour la création au sein de la FITKD, d’une Commission Nationale des Entraineurs. Laquelle mettra en œuvre de façon efficace, la politique fédérale de formation de haut niveau des cadres techniques. Dans cette optique, il a ciblé trois couches qui bénéficieront de formations continues à l’effet de maintenir la dynamique des résultats. Il s’agit des entraineurs, des coaches (entraineurs qui ont déjà bénéficié d’une formation de haut niveau de la WT) et des managers (dirigeants fédéraux, Présidents de Ligues, Présidents des Commissions Techniques).

Il faut noter que jeune débutant mais brillant (il n'avait que la ceinture jaune), Chérif Adam’S rejoint en 1982 la prestigieuse et historique section de Taekwondo de l'Abidjan Université Club, créée  et animée par Me BAMBA Cheick Daniel. Son courage et ses exceptionnelles prédispositions aux combats, font de Chérif Adam’S l'un des athlètes-vedettes de ce club. En compagnie des Dosso Lassina dit Démonteur, Okou Téa David, Dogba Kata, Dakro Paul, Didier Diouf Ekpitini, Bogui Clovis, Tagouya Adama… ils imposent une ossature de club redoutable à l’AUC Taekwondo. Ayant surfé 4 ans d'affilée en tête des compétitions nationales en Côte d'Ivoire, l'AUC Taekwondo participe en 1986 aux premiers Championnats Mondiaux de Taekwondo Universitaire à Berkeley (USA). Les Ivoiriens en reviennent 4e sur les 25 universités participantes avec 2 médailles d'argent et 2 médailles de bronze. Membre de cette équipe et très performant, Chérif Adam’S a obtenu l’une des deux médailles d'argent.

 

De 1989 à 1999, il devient entraîneur de l'AUC Taekwondo pour poursuivre avec brio l'œuvre de son Maître. Aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, Chérif Adam’S rate de peu la médaille de Bronze avec GBAGBI Ruth dont il est le coach. Plus chanceux en 2016 aux Jeux Olympiques de Rio, il obtient avec la même athlète, GBAGBI Ruth, la médaille de Bronze. Son palmarès en tant que coach prendra un peu plus de volume une année plus tard, lorsqu’il permet encore à GBAGBI Ruth de s’offrir la médaille d'or lors du prestigieux Grand Slam 2017 de Taekwondo en Chine.

 

SERCOM FITKD

Article vu : 122 fois

Partage cet article