Les Organes
Les Statuts
Le règlement intérieur
Le répertoire des diplômés
Les ligues
L'Histoire
La philosophie
Les règles et réglémentations
Le Taekwondo en Côte d'Ivoire
Les Précurseurs ivoiriens
Quelques photos
 Actualite
Jeux de la Solidarité Islamique Baku 2017,Les Eléphants Taekwondo ins doublement en bronze
La participation ivoirienne au Tournoi de Taekwondo des 4es Jeux de la Solidarité Islamique, a pris fin, hier jeudi 18 mai 2017 à Baku dans la capitale azerbaïdjanaise. Les cinq Eléphants Taekwondo ins, présents à ce tournoi classé G1 au niveau de la World Taekwondo Federation (WTF), ont fait mieux que se défendre. Avec courage et abnégation, ils ont obtenu deux médailles de bronze.
Touré Aminata Charlène Dupond, dans la catégorie féminine des +73 kg, a remporté le premier métal en bronze. La protégée du coach Attada Tadjou est tombée en demi-finale, après un score de parité 11-11 face à son adversaire turque. Finalement la décision des arbitres pour départager les deux combattantes, après un score vierge de 0-0 pendant les prolongations, a été en défaveur de l’Ivoirienne. Qui, somme toute, n’a pas démérité. Comme elle, Gbané Seydou a été presqu’impérial dans sa catégorie (-87 kg). Vainqueur de son quart de finale 27-07 contre un Tadjikistanais,  le meilleur athlète de l’Open de Luxor 2017, déclarera malheureusement forfait en demi-finale, pour cause de blessure au doigt. Il s’est alors contenté du bronze.
Les trois autres athlètes, Aka Chia Audrey (-49 kg), Touré Mohamed Icham (-63 kg) et Komenan Georges Emmanuel (-68 kg) sont tombés les armes à la main au stade des quarts de finale.
SERCOM FITKD.

Les résultats de Baku

Quart de finalistes
Aka Chia Audrey (-49 kg)
Touré Mohamed Icham (-63 kg)
 Komenan Georges Emmanuel (-68 kg)

Bronze
Traoré Aminata Charlène (+73 kg)
Gbané Seydou (-87 kg)
Me Tadjou Attada, Traoré Aminata Charlène Dupond, en compagnie de la médaillée
 d'or de la catégorie féminine des +73 kg
Traoré Aminata Charlène demeure constante en termes de résultats,
depuis l'ouverture de la saison internationale
Gbané Seydou, blessé au doigt, n'a pu aller jusqu'au bout de la compétition
Le coach Tadjou et son athlète peuvent se réjouir de ce parcours honorable à Baku
Meilleur athlète de l'Open de Luxor en Egypte, Gbané Seydou s'est bien défendu à Baku
 
 
Moteur de recherche Interne :
 


 
Réglementation spéciale
Palmarès et évènements notables
Palmarès individuels
Bilan du suivi des athlètes
 
 
 
Compte :
Mot de passe :
 
 
 
2015-12-09
L’ELOGIEUX PARCOURS DU TAEKWONDO-IN CISSE CHEICK SALLAH
Né le 19 septembre 1993 à Bouaké au quartier Dar-Es-Salam, grand Devin serait quiconque pourrait imaginer que le petit Cheick Sallah Junior deviendrait, vingt-deux ans plus tard, la coqueluche et l'étoile montante du Taekwondo ivoirien, africain et mondial.
 
 
 
 
 
Les ivoiriens champions
d'Afrique de Taekwondo
célébrés à leur retour de Tunis

Zoom sur Cynthia Kragbé,
championne de Taekwondo
engagée dans le concours
Miss Côte d'ivoire 2014