FITKD News



Signature de l’Accord-Cadre sur le Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane OUATTARA

Signature de l’Accord-Cadre sur le Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane OUATTARA

Le Ministre Paulin Claude DANHO instruit la Direction du Projet à accélérer le processus de finalisation du Centre

L’Accord-Cadre, texte-référence définissant le cadre juridique et institutionnel du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane OUATTARA (CSCTICAO), a été signé le jeudi 03 décembre 2020 par les parties prenantes au projet. Ont paraphé le document, pour la partie ivoirienne, le gouvernement de Côte d’Ivoire représenté par M. Paulin-Claude DANHO, Ministre des Sports, la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) représentée par le Ministre BAMBA Cheick Daniel, Président de ladite fédération, agissant en vertu des statuts de la fédération ; et pour la partie coréenne, l’Agence Coréenne de Coopération Internationale, représentée par M. SEO Dong Sung, Directeur Pays de l’Agence Coréenne de Coopération Internationale en Côte d’Ivoire, agissant en vertu d’une délégation spéciale du gouvernement de la République de Corée.

Au cours de son allocution meublant la série des interventions de cette sympathique cérémonie, qui a eu pour cadre la salle du CSCTICAO, le Ministre Paulin-Claude DANHO s’est félicité de l’excellence de la coopération ivoiro-coréenne. Il a indiqué qu’à la faveur des 60 ans de célébration de cette coopération, l’année prochaine, le CSCTICAO sera inauguré en présence du Chef de l’Etat, Son Excellence M. Alassane OUATTARA, dont l’infrastructure porte l’illustre nom. Il a de ce fait, rassuré que « le gouvernement de Côte d’Ivoire prendra toutes ses responsabilités pour accélérer le processus de finalisation, pour faire en sorte que le Centre soit opérationnel pour magnifier la coopération entre la Côte d’Ivoire et la République de Corée ».

Pour joindre l’acte à la parole, le Ministre des Sports a instruit séance tenante la Direction du Projet à l’effet de prendre toutes les dispositions nécessaires afin que le CSCTICAO soit prêt pour la cérémonie d’inauguration. Concernant l’excavation qui menace la stabilité du Centre tout en représentant un réel danger pour ses usagers, M. Paulin Claude DANHO s’est voulu très clair. La décision a été prise par le gouvernement d’indemniser l’entreprise responsable du chantier, par conséquent le trou doit être fermé dans les plus brefs délais. Abordant par la suite l’objet du CSCTICAO, le patron du sport ivoirien a rappelé que l’infrastructure a pour vocation première de faire la promotion du Taekwondo ivoirien. Il a alors rendu un vibrant hommage au Ministre BAMBA Cheick Daniel, qui a permis par son entregent, d’obtenir le financement de cette infrastructure par la République de Corée.

Bien avant, la Fédération Ivoirienne de Taekwondo a reconnu la contribution du Ministre des Sports au développement du Taekwondo ivoirien, ainsi que celle de l’Ambassadeur de Corée et du Directeur Pays de la KOICA. Ces trois personnalités ont été élevées au grade de Ceinture Noire 5e Dan. Elles ont séance tenante reçu leurs doboks, leurs passeports de Taekwondo ins et leurs certificats attestant de leur nouveau statut de Taekwondo in confirmé.

Pour le Directeur Pays de la KOICA, la signature de l’Accord-Cadre est une étape importante devant aboutir à la livraison du CSCTICAO. Il a sollicité le Ministre des Sports pour une célérité dans la finalisation des textes importants, notamment l’adoption d’un décret ou d’une ordonnance définissant le statut juridique, le budget et la mise en place de l’équipe de gestion. Quant au Président BAMBA Cheick Daniel, il n’a pas manqué de noter que la finalisation de l’Accord-Cadre par toutes les parties, est une phase importante dans la vie du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen. En ce sens qu’il constitue la pierre angulaire de la pérennisation de ce Centre qui magnifie, au-delà de tout, le nom du Président Alassane Ouattara.

Plusieurs personnalités de haut rang, représentant notamment les Ministères techniques directement concernés par le CSCTICAO, ont pris part à la cérémonie. Il s’agit pour ne citer que celles-là, du Directeur Général des Relations Bilatérales, l’Ambassadeur MAES Ennio, du Directeur Asie, Pacifique et Océanie du Ministère des Affaires étrangères, du Directeur Général de la Construction, de la Maintenance et de l’Architecture du Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, M. MESSOU Oi Messou Augustin, des Sous-Directeurs du Budget et de la Promotion des Œuvres Musicales et des Arts Vivants. Sans oublier le Directeur du Cabinet, les Conseillers Techniques, les Directeurs Généraux, Centraux du Ministère des Sports, les Directeurs et Chefs de Service de la Direction du Projet, les Vice-Présidents de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo dont le Maire de Cocody, M. Jean-Marc YACE.

C’est par une visite guidée du CSCTICAO, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, et un cocktail offert à tous les invités par le Ministre des Sports, que la cérémonie a connu son épilogue.

Construit sur une superficie de 8.824 m² et financé à plus de 6 milliards de FCFA par le Gouvernement Coréen à travers l’Agence Coréenne de Coopération Internationale, le Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane OUATTARA est achevé à 99, 99%. Disposant de deux principales composantes, le compartiment sportif avec le gymnase omnisports et le compartiment administratif, culturel et des TIC, il est situé sur un site de premier choix au centre d’Abidjan, entre le Plateau et Adjamé 220 Logements, au bord du Boulevard Mitterrand. La Fédération Ivoirienne de Taekwondo a commencé à occuper ses bureaux sur le palier qui lui est dédié, au premier étage du Centre.

Sercom FITKD.

Article vu : 81 fois

Voir les photos ...

Partage cet article