FITKD News



LA FORTE MOBILISATION DES TAEKWONDO INS PORTE JEAN MARC YACE A LA TETE DE LA FEDERATION IVOIRIENNE DE TAEKWONDO POUR LE MANDAT 2021-2025

UNE MOBILISATION FORMIDABLE DES TAEKWONDO INS

La Communauté des Taekwondo ins n'a pas voulu se faire raconter l'Assemblée Générale Ordinaire élective du 30 octobre 2021. Que de passion suscitée, que de commentaires autour de cet événement. Personne ne voulait rater ce grand jour. Pour une fois, sept candidatures étaient à l'affiche de cette AG pour succéder à Me BAMBA Cheick Daniel. De mémoire de Taekwondo in, c'est la première fois qu'autant de candidatures sont déclarées pour briguer le poste de Président de la FITKD. Ce qui nous a été donné de voir ce samedi 30 octobre 2021 au Centre Sportif Ivoiro-Coréen Alassane Ouattara est la manifestation du grand intérêt que les Taekwondo ins portent à leur discipline, à leur fédération et de leur vœu à préserver leurs acquis.

Jamais l'on n'a vu pareille mobilisation pour une telle assise. Malgré les rumeurs qui ont circulé, les Taekwondo ins sont sortis massivement prendre part à leur Assemblée Générale marquant la fin du troisième mandat de Me BAMBA Cheick Daniel à la tête de la FITKD. Ni les chants des sirènes, ni les cris des oiseaux de mauvais augures n'ont réussi à briser cet élan de mobilisation.

Que n'a-t-on pas entendu ? Que n'a-t-on pas écrit et lu ? Que n'a-t-on pas mis en œuvre pour détruire la maison des Taekwondo ins ? Que n'a-t-on pas préparé minutieusement dans l'ombre soutenu par des complicités çà et là pour déstabiliser la FITKD par soif de vengeance et de jalousie ? Que n'a-t-on pas fait pour freiner cette montée fulgurante du Taekwondo ivoirien ?
Mais la forte mobilisation des Taekwondo ins entourée d'un scrutin clair et transparent a tué dans l'œuf toutes les velléités de sabotage qui ont été orchestrées contre le Président sortant (le Ministre Bamba Cheick Daniel) et son Comité Directeur avec pour conséquence d'empêcher cette Assemblée Générale de se tenir. Le Diable déchaîné qu'il était a encore échoué lamentablement devant les forces divines et la cohésion des Taekwondo ins.

Depuis le nord, l'ouest, l'est, le centre, le sud-ouest, le centre-ouest, l'ouest,.....tous sont descendus sur Abidjan au Centre Sportif Ivoiro-Coréen, ce joyau des Taekwondo ins inauguré le jeudi 28 octobre 2021 par le Chef de l'Etat ivoirien, pour faire du Gymnase Omnisport dudit centre une marée blanche à travers le port du Dobok blanc. Le record de la mobilisation a été atteint pour cette AG. 248 responsables d'associations de base issus des 27 Ligues Régionales, Départementales et Communales étaient bien là, installés. Au nombre des 248 membres statutaires ayant qualité de voter, 88 clubs sur les 93 clubs que compte l'intérieur du pays ont marqué de leur présence effective cette AG. Incroyable, mais vrai et palpable. MENTION SPECIALE aux clubs et à leurs leaders que sont leurs présidents de ligues.

UN PROCESSUS ELECTORAL ET UN SCRUTIN TRANSPARENTS CONDUITS SOUS LE REGARD BIENVEILLANT D'UN COMMISSAIRE DE JUSTICE ET DES EMISSAIRES DE LA WORLD TAEKWONDO

L'on pourrait tout dire mais force est d'admettre la qualité du dispositif déployé pour assurer la bonne organisation de cette Assemblée Générale dont la transparence était le premier grand enjeu pour le bureau sortant. Le Président de la FITKD, Maître Bamba Cheick Daniel, n'étant pas candidat à sa propre succession tenait à sortir par cette grande porte par laquelle il est entré le 09 mars 2009. Malgré un programme de fin de mandat dense et laborieux (organisation d'un passage de grades international sous l'égide du Kukkiwon du 24 au 27 octobre 2021, l'inauguration du Centre Sportif Ivoiro-Coréen le 28 octobre 2021 en présence du Chef de l'Etat de Côte d'Ivoire), toutes les dispositions matérielles et techniques ont été prises pour cette AG tant attendue, laquelle a suscité jusqu'au jour J tant de passions, fait couler autant d'encre que de salive .

La convocation de l'Assemblée Générale transmise conformément aux textes, le respect des procédures de réception et de validation des candidatures au poste de Président et de Commissaires aux Comptes, la liste électorale communiquée aux date et délais prescrits avec une période impartie à tous aux fins de réclamations, des campagnes électorales exécutées dans les 27 Ligues que compte la FITKD un mois durant par tous les sept candidats retenus à savoir YACE Jean Marc, ZUNON Seri Alain Stanislas, REMARCK Abdoulaye Patrice, Lelou Raphael Johnson Appollaus, Soumahoro Ibrahima, Keita Amadou, Bathily Tahirou. Une campagne menée sans incidents jusqu'à sa clôture le vendredi 29 octobre, soit à la veille de la tenue de l'Assemblée Générale, selon les textes en vigueur. Tout a été suivi à la lettre.

A la publication de la liste électorale le 08 octobre 2021, les clubs inscrits au nombre de 245 est passé à 248 clubs remplissant les conditions exigées par les statuts pour participer au scrutin. Et ce, suite à trois cas d'omission portés à l'attention du Secrétariat Général.

Après la première phase de l'AG consacrée aux travaux ayant obtenu le quitus des membres statutaires à la suite du rapport du Commissariat aux Comptes conduit par des hommes de grande probité que je tiens à féliciter pour avoir contribué de façon professionnelle au succès du mandat de Bamba Cheick Daniel, place a été faite aux élections du Président de la FITKD et des Commissaires aux Comptes sous le contrôle d'un Commissaire de Justice. Tout le dispositif électoral des grands jours, réuni, notamment :

  • deux urnes transparentes,
  • deux isoloirs,
  • des bulletins uniques de votes transmis aux candidats pour avis avant leur confection,
  • une liste électorale bien contrôlée par le Commissaire de Justice.
  • un tableau de décompte des bulletins de vote.

Toutes les étapes du scrutin ont été passées au peigne fin si bien que les procurations qui, d'ordinaire étaient tolérées ont été rejetées, les émargements sans la présence physique des personnes ont été refusés au moment du vote..........
Un dépouillement clair dirigé par un bureau de séance désigné démocratiquement parmi les membres statutaires au bout duquel 228 surfrages ont été exprimés sur 231 membres actifs votants présents dans la salle au moment de l'appel nominal. La liste BOTI BI CHAM/ ERNEST NANDOH au poste de Commissaires aux Comptes de la FITKD s'est vu confier un autre mandat de quatre ans.

Quant à l'élection du Président de la FITKD, le choix des Taekwondo ins s'est fait sur YACE JAEN MARC qui a gagné de manière éclatante cette élection du Présidentielle devant ses six autres adversaires, Remarck Abdoulaye Patrice, Zunon Seri Alain Stanislas, Lelou Appollaus, Bathily Tahirou, Soumahoro Ibrahima et Keita Amadou. Une victoire nette de Jan Marc Yacé qui ne surprend guère tous ceux qui ont vécu de près ou de loin le mandat de Me BAMBA Cheick Daniel de 2017 à ce jour. Jean Marc Yacé a été au coeur des grands chantiers réalisés par le Comité Directeur de Me Bamba Cheick Daniel. C'est la victoire d'un homme d'action, un homme de terrain qui a côtoyé l'environnement fédéral depuis au moins cinq ans et qui a contribué fortement à la vie de la FITKD.

Un scrutin organisé de bout en bout, sans heurts, sans faille sous le regard des émissaires de la World Taekwondo désignés pour la circonstance au sein des membres de la World Taekwondo Africa (Union Africaine de Taekwondo) pour vérifier la sincérité des travaux et du vote du Président 2021-2025. A cet effet, le Président de l'Union Africaine, IDE ISSAKA, en personne était à cette AG, tout comme le Directeur Général de la World Taekwondo Africa ALY NOUR et le Secrétaire Général BALLA N'DIEYE.

Tout a été prévu pour rendre cette Assemblée Générale Elective sans tâches depuis la convocation des membres statutaires en passant par le dépôt des candidatures jusqu'à la tenue du scrutin de ce samedi 30 octobre 2021 qui voit la victoire de Yacé Jean Marc de loin sur tous ses adversaires.

Arrivés depuis quelques jours aux bords de la Lagune Ebrié au nom de la World Taekwondo à l'effet de certifier la régularité de l'AG élective de la FITKD en date du 30 octobre 2021, les trois dignitaires de la World Taekwondo Africa n'ont pas caché leur satisfaction de constater que les choses se sont déroulées en conformité avec les recommandations de l'union continentale africaine. Pour eux, la Communauté des Taekwondo ins ivoirienne, sans exception, s'est exprimée à travers le résultat sorti du vote de cette Assemblée Générale mettant ainsi fin à la pseudo division qu'on veut faire croire.

Peut-il avoir division lorsque tous les camps sont représentés à une AG comme celle qui vient d'avoir lieu ? Peut-on dire que les Taekwondo ins ont boudé leur AG tout en sachant que ce taux de participation et d'inscrits n'a jamais été atteint ? Peut-on affirmer que cette AG n'est pas crédible lorsqu'on sait que tous les candidats ont fait campagne jusqu'au dernier et que même les candidats absents dans la salle ont obtenu des voix ? De violentes interrogations.........

L'ELECTION DE JEAN MARC A LA TETE DE LA FITKD POINTE DU DOIGT LA VRAIE MAJORITE AU SEIN DE LA COMMUNAUTE DES TAEKWONDO INS ET MET FIN AUX DEBATS INUTILES

A-t-on encore besoin de prêter une oreille attentive aux chants des sirènes au vu des résultats de cette AG ? Où est passée cette coalition, que dis-je, où est passé ce collectif des Maîtres de salle se disant le porte voix des Clubs et des Maîtres de Taekwondo de Côte d'Ivoire ?
Mais enfin, au nom de quels clubs de Taekwondo et de quels Maîtres de salle parle-t-on au juste au sein de ce collectif depuis un an ? Les Clubs de Taekwondo se réclamant de ce collectif font-ils partie des 248 Membres Statutaires ayant le droit de vote convoqués pour cette AG du 30 octobre 2021 ? Si c'est le cas, alors l'on peut déduire qu'en vérité ce collectif est constitué de 17 clubs vu que sur les 248 inscrits 231 étaient effectivement à cette AG.

Ce prétendu collectif de Maîtres de salle qui se vante par ignorance d'être reconnu par les autorités compétentes parce que possédant un simple récépissé de dépôt avait lancé un mot d'ordre de ne pas aller à cette AG. Est-ce pour 17 Clubs qu'on a fait tant de bruits inutiles dans les villes de Divo, Man et dans la Commune d'Attécoubé il y a peu de temps ? Peut-on se dire majoritaires avec 17 Clubs de Taekwondo ?

Dorénavant, silence, car les vrais Taekwondo ins sont au travail. Jean Marc Yacé, par sa belle victoire vient de démontrer que la vraie majorité, celle qui est visible et réelle vient de l'équipe du Comité Directeur de Maître Bamba Cheick Daniel au regard de ses 157 voix remportées devançant largement :

  • Remarck Abdoulaye Patrice : 33 voix.
  • Zunon Seri Alain Stanislas : 24 voix.
  • Lelou Raphael Johnson Appollaus : 06 voix
  • Bathily Tahirou : 06 voix

Que retenir de ces candidats Soumahoro Ibrahima et Keita Amadou qui, comme des griots, depuis 2017 ne cessent de faire du bruit pour se faire entendre ?
Avec ZERO voix, je crois qu'ils comprendront qu'en vérité personne ne les écoute depuis 4 ans. A quelque chose malheur étant bon, ceux qui les utilisent sauront à présent qu'ils ne pèsent même pas 1 VOIX dans notre milieu.
Or DONC, ils ont fait tout ça durant 4 ans pour 00 VOIX. Les Taekwondo ins ont pu faire cela à Soumahoro Ibrahima et Keita Amadou dit Moro.....??? Que ceux pour qui ils travaillent puissent en tirer les conséquences et qu'ils se taisent à jamais.

LA LECON DES TAEKWONDO INS A TRAVERS CETTE MOBILISATION

La grande leçon de cette grande mobilisation est un message à l'endroit de tous les fauteurs de trouble qui cherchent coûte que coûte à faire croire que rien ne va au Taekwondo malgré tout ce fabuleux travail réalisé. Les Taekwondo ins viennent de lancer un message fort. Pour rien au monde, ils ne braderont leur TAEKWONDO qu'ils aiment tant et pratiquent depuis belle lurette. Jamais les Taekwondo ins ne laisseront leur discipline à des aventuriers. Leur silence depuis 2017 devant toutes ces méchancetés a été interprété comme un signe de faiblesse. Mais non, ils attendaient le moment propice pour prouver leur maturité d'esprit, pour apporter la réplique autrement. Cela vient d'être démontré au cours de ce scrutin du 30 octobre 2021.

Merci aux 231 Clubs représentés, aux Présidents des Ligues venus de toutes les contrées de la Côte d'Ivoire à cette AG élective. Merci également à ceux qui n'ont pas porté leur choix sur le candidat de la majorité (JEAN MARC YACE) mais qui, au nom de l'esprit du Taekwondo, ont pris part à cette AG depuis le début jusqu'à sa fin. J'adresse à chacun et à chacune ma reconnaissance pour cette belle leçon de démocratie servie au monde sportif de la Côte d'Ivoire. Que Dieu continue de nous guider et d'éclairer nos chemins.

Je salue au passage les candidats LELOU APPOLLAUS et BATHILY TAHIROU pour l'esprit de fair-paly dont ils ont fait preuve. Ils ont pris leurs responsabilités devant l'histoire en s'impliquant physiquement et personnellement dans ce processus démocratique ayant porté JEAN MARC YACE au pouvoir. A mon humble avis, leur score de 06 VOIX obtenues n'est pas ce qui compte. Ce qui est à relever et à leur reconnaître, c'est leur bel esprit sportif. Merci Chers Maîtres Lelou et Mao.

FELICITATIONS RENOUVELLES A JEAN MARC YACE, LE NOUVEAU PRESIDENT DE LA FITKD QUI SUCCEDE A BAMBA CHEICK DANIEL.

VIVE LE TEAKWONDO.

Le Secrétaire Général Sortant
Me ANZOUMANA Siaka
Officier dans l'Ordre du Mérite Ivoirien

Article vu : 549 fois

Partage cet article