FITKD News

Cérémonie en Hommage aux Mamans Taekwondo ins

Reconnaissance de leur grande contribution à la promotion du Taekwondo ivoirien

Les Mamans Taekwondo - ins honorées

Chanter le mérite des autres, célébrer les autres, elles en ont fait leur sacerdoce depuis de nombreuses années maintenant. Leur mérite à elles, est resté en souffrance pendant longtemps. Il a fallu le président Bamba Cheick Daniel, qui a fait entrer ces braves dames au sein de la communauté Taekwondo ine ivoirienne en 2009, pour le leur reconnaitre. En élevant tout d’abord au grade honorifique de CN 1ère Dan, Zouzou Likanin Bernadette, première responsable des Mamans Taekwondo ins. Ces dames qui composent joyeusement et efficacement le Comité d’Animation de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD). Ensuite, « Me ODANE » a coopté dans son dernier comité directeur, la même Zouzou Likanin Bernadette, en qualité de présidente de la Commission Animation.

Cette voie ouverte par le premier responsable du Taekwondo ivoirien, a servi de tremplin à Mme Yolande Yacé, épouse du vice-président de la FITKD en charge du sponsoring, Me Jean-Marc Yacé, qui organisait une cérémonie en hommage aux Mamans Taekwondo ins, le jeudi 3 août dernier à Cocody. Trois actes ont marqué ce moment de réjouissance et de partage, qui s’est déroulé en présence de Mme N’Guessan Bi Nicaise, adjoint au maire de Cocody, et de nombreux membres du comité directeur de la FITKD, conduits par le Grand-Maître Salif Mangala, représentant le président Bamba Cheick Daniel. La série des allocutions, l’échange de cadeaux entre la marraine et ses filleules, et enfin le cocktail dinatoire. « Nous plaçons cette cérémonie sous le sceau de l’engagement renouvelé. Un engagement qui doit nous conduire à redoubler d’efforts pour contribuer à notre niveau, à maintenir la Fédération Ivoirienne de Taekwondo au premier rang des meilleures fédérations sportives de Côte d’Ivoire », a souligné Zouzou Likanin Bernadette.

A sa suite, le Grand-Maître Salif Mangala a exprimé les encouragements du président Bamba Cheick à toutes ces vaillantes dames. Il n’a pas manqué de saluer l’initiative de Mme Yolande Yacé, qui vient à point nommé. D’autant qu’au niveau du comité directeur de la FITKD, une réflexion était en cours pour voir comment organiser une réception en l’honneur des Mamans Taekwondo ins. « C’est une fierté pour moi d’associer mon image à des dames dont la renommée va au-delà de nos frontières. Vous êtes remarquables et je tenais à vous féliciter », a dit la marraine. Avant de remettre un pagne à chacune des 30 Mamans Taekwondo ins présentes, ainsi qu’aux percussionnistes qui les accompagnaient. En retour, Zouzou Likanin et ses sœurs, ont offert des présents à Mme Yolande Yacé, à son époux, sans oublier la mère de leur marraine.

Véritable caution morale, le Grand-Maître Lucien Kraidy, CN 7e Dan, porte-parole des Doyens, vétérans et Grand-Maîtres du Taekwondo ivoirien, était présent à cette fête qui a vu la marraine et ses filleules esquisser des pas de danse, dans une ambiance bon enfant.

SERCOM FITKD

Voir les photos ...

Partage cet article