FITKD News

Open International d’Accra 2017 La razzia des Eléphants Taekwondo ins

Open International d’Accra 2017

La razzia des Eléphants Taekwondo ins

La Côte d’Ivoire a remporté l’Open International d’Accra, qui a pris fin samedi dernier. Avec 16 médailles dont 7 en or, les Eléphants Taekwondo ins ont imposé leur suprématie dans la capitale ghanéenne.

Le Taekwondo ivoirien a su encore se distinguer à une compétition d’envergure internationale. Comme c’est d’ailleurs le cas, depuis le début de cette année, les Eléphants Taekwondo ins ont défendu avec panache, le drapeau ivoirien lors de l’Open International d’Accra, qui s’est déroulé du 18 au 19 août 2017. Les 16 athlètes retenus par la Direction Technique Nationale (DTN), bien encadrés par Me Tadjou Attada et son adjoint, Me Mezi Georges, ont terminé sur la plus haute marche du podium au classement général. Sur les 11 pays en lice en effet, la Côte d’Ivoire avec 16 médailles dont 7 en or, 2 en argent et 7 en bronze, se classe 1ère. Confirmant ainsi son statut de meilleure nation africaine de Taekwondo, et l’une des meilleures nations au monde de la discipline, ces cinq dernières années.

Tous les 16 athlètes médaillés, un autre exploit

Les Eléphants Taekwondo ins, à chacune de leurs sorties, ont habitué les Ivoiriens à des exploits authentiques. Cependant, ce qui a été réalisé dans la capitale ghanéenne est d’une autre dimension. C’est même une première qu’une sélection ivoirienne, à une compétition au niveau aussi relevé (G1 de la World Taekwondo), puisse voir chacun de ses athlètes, atteindre au moins la demi-finale. Tous les combats étant individuels, faut-il le préciser. En clair, chaque athlète ivoirien a ramené une médaille de cette expédition.

Les ténors confirment

En l’absence de Cheick Cissé et Ruth Gbagbi, retenus dans leur centre en Europe, ceux qui faisaient office de porte-étendard, n’ont pas déçu. Zokou Firmin, longtemps aux abonnés absents au banquet des médailles, a accroché l’or dans la catégorie des +87 kg. Gbané Seydou (-87 kg), le capitaine de l’équipe, ne s’est, non plus, pas loupé. Tout comme Koné Mamina ‘’L’Abobolaise’’ (-73 kg), qui avait également besoin d’une victoire pour se refaire le moral. Traoré Aminata Charlène (+73 kg), Ekpitini Marie (-67 kg), Diomandé Banassa (-59 kg) et Coulibaly Bouma (-46 kg) y sont également allées de leur médaille d’or. Mention spéciale pour Coulibaly Bouma, qui monte en puissance depuis sa médaille d’argent à l’Open de Corée, en juillet dernier à Chuncheon.

Touré Mohamed Icham (-63 kg) et Ouattara Awa (-53 kg), sont les deux médaillés d’argent de la délégation. Après cette autre performance remarquable, les Eléphants Taekwondo ins ont regagné Abidjan, hier dimanche dans la soirée. La délégation ivoirienne à Accra était conduite par Me Rassaki Tidiane, vice-président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) en charge de l’organisation des manifestations fédérales.

SERCOM FITKD

Les médaillés ivoiriens à l’Open International d’Accra

Or

Zokou Firmin (+87 kg)

Gbané Seydou (-87)

Traoré Aminata Charlène (+73 kg)

Koné Mamina (-73 kg)

Ekpitini Marie (-67 kg)

Diomandé Banassa (-59 kg)

Coulibaly Bouma (-46 kg)

Argent

Touré Mohamed Icham (-63 kg)

Ouattara Awa (-53 kg)

Bronze

Attia Anderson (-87 kg)

Sidibé Lamine (-68 kg)

Guéi Anicet (-63 kg)

Koné Yacouba (-58 kg)

Kaboré Jessica (57 kg)

Aka Chia Audrey (53 kg)

Logbo Emmanuel (-54 kg)

Voir les photos ...

Partage cet article