FITKD News

Taekwondo / Cérémonie de remise de matériels de l'Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) à la FITKD

Grand-Maître Kim Young Tae : « J’ai du respect pour Daniel Cheick BAMBA, laissez-le aller au terme de son mandat »

Le Grand-Maître Kim Young Tae, CN 9e Dan, a honoré la communauté Taekwondo ine ivoirienne, en assistant personnellement ce matin, à la cérémonie de remise de matériels de combats de l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) à la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD). Au terme de cette cérémonie qui a réuni du beau monde au siège de la FITKD à Cocody-Angré, le Père du Taekwondo ivoirien s’est prononcé sur la crise qui secoue cette discipline, depuis plus d’un an maintenant. « J’ai du respect pour BAMBA Cheick Daniel, c’est lui le président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo. Il a beaucoup fait pour le Taekwondo, laissez-le aller au terme de son mandat qui s’achève en 2021. Après, on pourra parler d’élections ! Sinon, moi, je supporte très fortement BAMBA Cheick Daniel », a-t-il été clair.

Toujours au cours de son intervention, le plus ancien des gradés 9e Dan du Kukkiwon, a retracé l’histoire du Taekwondo ivoirien. De son arrivée en Côte d’Ivoire en 1968 à la création de la FITKD en 1973 avec comme premier Président le ministre Gaston Ouassénan Koné, sans oublier sa contribution dans la naissance de l’Union Africaine de Taekwondo (devenue World Taekwondo Africa), le Grand-Maître Kim Young Tae a fait remarquer que beaucoup d’eau a coulé sous le pont. Cependant, a-t-il insisté, si le Taekwondo ivoirien a pu gravir des échelons dans le temps, c’est bien grâce à la cohésion et à la solidarité qui régnaient au sein de la communauté Taekwondo ine ivoirienne. C’est cette union et cette solidarité qu’il prône aujourd’hui autour du Président Daniel Cheick BAMBA. Pour que la FITKD, qui est classée en Corée première fédération étrangère devant les USA, la France, la Russie… puisse continuer d’offrir à la Côte d’Ivoire et au monde, de grandes choses. A l’instar du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen, dont le Grand-Maître Kim Young Tae, a visité le chantier la veille.

Sans triomphalisme aucun, le Président de la FITKD a su apprécier cette sortie de l’Autorité Morale du Taekwondo ivoirien. « Il m’avait déjà adressé un courrier de félicitations suite à ma réélection, après la World Taekwondo, l’Ambassade de Corée et autres. C’est donc dire que le Grand-Maître est constant. Je lui avais dit en privé que je respecterai sa décision, il vient de parler, j’ai pris bonne note. Ce n’est pas une affaire d’une partie qui aurait gagné par rapport à l’autre. Non, ici, il faut voir l’avenir du Taekwondo ivoirien. Je vous donne ma parole, je vais travailler pour que la paix revienne. En retour, il faut que ceux qui sont en face, me respectent. Je lance un appel à la cohésion, à l’unité et au travail. Mon ambition est de laisser une institution forte à mon successeur », a déclaré Me Daniel Cheick BAMBA, CN 6e Dan. En présence de ses vice-présidents, des Grand-Maîtres Lucien Kraidy et Daouda Coulibaly, du Directeur-résident de la KOICA, Park Wankyu, des Experts coréens et de nombreux journalistes.

Bien avant, l’épouse du Grand-Maître Kim Young Tae a posé l’un des actes forts de la journée. Peintre de formation, en reconnaissance au mérite du ministre Daniel Cheick BAMBA, elle lui a peint en guise de cadeau, un tableau symbolisant les femmes africaine et coréenne. Un geste fort apprécié par le patron du Taekwondo ivoirien. La cérémonie en elle-même n’a pour autant pas été occultée. Me Lim Jieun, CN 6e Dan, faisant partie des Experts coréens, dépêchés en Côte d’Ivoire il y a deux maintenant par la KOICA, a remis un important lot de matériels de combats à la FITKD. Composé de 18 plastrons, 18 casques, 40 chaussures, 27 gants, 12 capteurs, 3 chargeurs et 1 USB System, elle a indiqué que ce matériel servira à recycler et maintenir le niveau du Taekwondo ivoirien. L’Experte coréenne a par ailleurs traduit sa gratitude à la FITKD et à son Président, pour la belle collaboration.

Le Directeur-résident de la KOICA, lui également, est revenu sur cette parfaite collaboration que son institution entretient avec la FITKD. Park Wankyu a remercié Daniel Cheick BAMBA pour son amitié, non sans rappeler que le « Palais du Taekwondo » est sa première œuvre en Côte d’Ivoire. Espérant qu’elle ne soit pas la dernière.

SERCOM FITKD

Partage cet article