FITKD News



CISSE CHEICK SALLAH JUNIOR ET GABGBI RUTH MARIE CHRISTELLE SORTENT PREMATUREMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE 2019

LES SORTIES PREMATUREES DE CISSE CHEICK ET DE GBAGBI RUTH DU CHAMPIONNAT DU MONDE SENIOR 2019 CREENT L’EMOI CHEZ LEURS NOMBREUX SUPPORTERS AU STADIUM ARENA DE MANCHESTER


Cissé Cheick Sallah Junior et Gbagbi Ruth Marie Christelle figuraient au nombre des favoris de ce championnat du monde senior de Taekwondo qui se tient depuis le 15 mai 2019 au pays de la Reine d’Angleterre pour prendre fin demain dimanche 19 mai 2019.

Malheureusement les favoris de l’écurie de Maître Bamba Cheick Daniel, Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, sont passés à côté alors qu’ils avaient les armes nécessaires pour monter sur le podium.

LA SORTIE PREMATUREE DE CISSE CHEICK SALLAH JUNIOR

C’est un Cissé Cheick Sallah des grands jours qu’on a vu sortir des loges ce samedi 18 mai 2019. Lorsqu’il croise le fer avec le brésilien à son 1er combat, il ne se fait pas prier pour l’écarter de son chemin et attendre son second combat contre la Chine Taipei.

Avec la même hargne et agressivité, Cissé Cheick Sallah contrôle le combat et prend l’avantage au score au 1er round. De retour de la pause, il maintient l’écart au 2ème round, le score est de 12 contre 7 lorsque sur une attaque avec le poing, il ajuste mal sa frappe que le chinois prend en pleine bouche et s’écroule.

L’on croyait à une simulation pour freiner la rage de Cissé Cheick, mais non. Malgré les interventions des médecins et urgentistes de la compétition, le chinois reste au sol sonné. C’est presque dans le coma et avec beaucoup de précautions qu’il sera sorti de l’aire de combat sur une civière. Le constat est dur à avaler. Notre Cissé Cheick Sallah Junior est disqualifié pour coup irrégulier porté à son adversaire et sort prématurément de la compétition qui semblait, de toute évidence, être à sa portée. C’est la mort dans l’âme qu’il quitte le championnat du monde senior 2019, en pleurs soutenu par son coach l’espagnol Ramos et le médecin de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, Docteur Aka Anoh Roland.

La deuxième fois consécutive que le médaillé d’Or de Rio 2016 quitte ainsi la compétition pour coup non autorisé porté à son adversaire, comme ce fut le cas à Agadir au Maroc au mois d’avril 2019 lors de la Coupe du Président Mondial de la zone Afrique, créant ainsi l’émoi chez ses nombreux supporters et sympathisants.

GBAGBI RUTH STOPPEE PAR L’AZERBAIDJAN CONTRE TOUTE ATTENTE

Quant à Gbagbi Ruth, visiblement prête à conserver son titre de championne du monde, elle sort également le grand jeu et élimine avec aisance la canadienne au 1er combat. Après la disqualification de Cissé Cheick, l’autre espoir de la Côte d’Ivoire, Gbagbi Ruth, revient pour son 2è combat face à l’Azerbaidjan. Elle entame ce combat comme le premier et demeure maître de la situation jusqu’à 04 secondes de la fin  du combat. Alors que tout le monde s’attendait à la victoire de Ruth qui menait par deux points de différence, contre toute attente, dans un échange de coups avec l’azerbaidjanaise, Ruth se fait surprendre par un coup à la tête synonyme de trois points, donnant l’avantage à son adversaire qui la devance d’un point. Elle n’a pas le temps de réaliser ce qui lui arrive lorsque l'arbitre met un terme au combat. La championne du monde en titre est battue sur le fil. C’est la consternation dans le public qui n’en revient pas, la désolation et la déception dans le camp du staff de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. Deux favoris, deux sorties inattendues, deux podiums ratés. Quel gâchis !!!!!!!!!!!!!

LES LEÇONS A TIRER

Tokyo n’est plus loin, mais beaucoup de corrections peuvent être apportées aux défaillances des athlètes ivoiriens ciblés pour aller à Tokyo.

Les combats de petit niveau livrés par Bathily Astan, Coulibaly Mékéné Ismael, Traoré Aminata Charlène et Coulibaly Bouma Férimata doivent interpeller le staff technique ivoirien qui doit tirer les enseignements de ce qui a été constaté à Manchester au cours de ce championnat du monde senior, le rendez-vous des athlètes les plus talentueux au monde.

Les deux disqualifications successives de Cissé Cheick et la négligence de Gbagbi Ruth qui lui a fait perdre son titre de championne du monde sont des alertes aussi bien pour les professionnels qu’ils sont que pour leurs coachs. Le haut niveau a ses exigences auxquelles, ni Cissé, ni Gbagbi Ruth n’est étranger. Les grands champions doivent pouvoir se réveiller après les grandes défaites. Ce qui a été donné de voir à Manchester est douleureux, certes, mais s’il y a une prise de conscience véritable des motifs de ces défaites, alors il sera possible de revenir de belle manière. Sur ce, les compétitions des Grands Prix à Rome, au Japon, en Bulgarie, les tournois des Grands Slams en Chine,  le championnat du monde universitaire à Naples, la Coupe du Monde en Chine, les Jeux Africains à Rabat, l’Open de Corée, etc…sont de belles opportunités pour tester les réglages que feront les coachs au sortir de ce championnat du monde et leur impact sur le rendement des athlètes, à tous les niveaux, tactique, technique, physique, psychologique et mental.  

Pour aller à Tokyo, entraîneurs et entraînés doivent se remettre en cause pour donner le meilleur d’eux-mêmes et mériter la confiance que la Côte d’Ivoire place en eux. Le travail entamé doit être davantage bonifié et peaufiné pour des performances qui nous permettent de rêver à un autre succès à Tokyo.

Bon courage à vous Astan, Mékéné, Charlène, Bouma, Cissé, Ruth et encadrement technique.  

Demain dimanche 19 mai 2019, dernier jour de ce championnat du monde senior de Taekwondo, Gbané Seydou, en plus de 80 kg, sera le dernier rempart de la Côte d’Ivoire. Croisons les doigts et poussons-le à faire honneur à la Côte d’Ivoire.
 
                                                                                                               
       Le Secrétaire Général 

 Chef de Délégation Fédérale

     Me. ANZOUMANA SIAKA

Depuis Manchester (ROYAUME UNI)

          Le 18 mai 2019

Article vu : 112 fois

Voir les photos ...

Partage cet article